1er semestre 2022 : CMOC a généré un chiffre d’affaires de 14,02 milliards de Usd

Dans un communiqué de presse, CMOC a annoncé le 22 août 2022, ses résultats commerciaux pour le premier semestre 2022, lesquels ont répondu aux objectifs. CMOC optimise en permanence la capacité de production en vue d’une réduction des coûts et d’une augmentation de l’efficacité. Grâce à sa forte puissance financière et sa capacité stable d’exploitation commerciale, l’entreprise peut maintenir une croissance soutenue.

Au premier semestre, CMOC a généré un chiffre d’affaires de 14,02 milliards de USD (91,77 milliards de RMB), soit une hausse 8 % par rapport à l’année précédente, un bénéfice net attribuable à la société mère de 643,22 millions de USD (4,15 milliards de RMB), en hausse de 72 % et un EBITDA de 1,72 milliard de USD (11,28 milliards de RMB), en hausse de 59 %.

La production et les opérations restent stables dans les secteurs d’activités. 125 387 tonnes de cuivre et 10 465 tonnes de cobalt ont été produites dans les exploitations de la République Démocratique du Congo, 7 774 tonnes de molybdène et 4 187 tonnes de tungstène dans les exploitations de CMOC Chine, 4 627 tonnes de niobium et 564 000 tonnes de phosphate dans les exploitations du Brésil, et 11 263 tonnes de cuivre et 8 381 onces d’or à NPM en Australie. Plusieurs produits clés de CMOC enregistrent une croissance importante par rapport à l’année précédente : 24,4 % pour la production de cuivre, 49,3 % pour le cobalt et 17,2 % pour le niobium.

Comme l’explique M. Sun Ruiwen, PDG de CMOC, le contexte actuel constitue une opportunité de croissance pour CMOC : « Face au changement climatique, le monde entier cherche des solutions pour atteindre la neutralité carbone, ce qui entraîne une demande durable pour les métaux des nouvelles énergies tels que le cuivre, le cobalt, le lithium et le nickel, renforçant la force de la demande à long terme. »

CMOC a consolidé ses activités minières et commerciales. IXM a enregistré un volume de négoce de métaux (négoce physique) de 3,054 millions de tonnes au premier semestre 2022, contribuant à hauteur de 98 millions USD au bénéfice net de la société, en hausse de 50 % par rapport à l’année précédente.

Confirmer la place de la Rdc sur le podium des producteurs mondiaux de cobalt et de cuivre

Les principaux projets d’investissement ont progressé de manière très satisfaisante. CMOC compte renforcer ses investissements pour confirmer la place de la RDC sur le podium des producteurs mondiaux de cobalt et de cuivre, tout en continuant à collaborer avec les communautés de la concession de TFM pour garantir au projet une dimension durable. Le projet de minerai mixte de TFM et le développement de KFM progressent comme prévu et commenceront à produire en 2023, ce qui apportera à TFM une production annuelle supplémentaire de 200 000 tonnes de cuivre et 17 000 tonnes de cobalt. La mine de Kisanfu devrait quant à elle produire en moyenne 90 000 tonnes de cuivre et 30 000 tonnes de cobalt. Le projet de nickel-cobalt de Huayue en Indonésie est également devenu un nouveau moteur de profit et a atteint sa pleine production.

M.Sun Ruiwen, PDG de CMOC détaille les objectifs de développement de la société : « CMOC a formulé une voie de développement en trois étapes : « construire les fondations – accélérer la production – atteindre une croissance stellaire », et nous sommes maintenant à l’étape critique du passage de la première étape à la deuxième. Le projet de minerai mixte TFM et le développement de KFM progressent comme prévu, et nous sommes convaincus que la production commencera en 2023. D’ici là, notre production de cuivre et de cobalt aura plus que doublée pour améliorer notre rentabilité et consolider notre position de leader dans le secteur des métaux des nouvelles énergies. »

CMOC a également renforcé ses performances ESG (Les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance). Les activités clés de CMOC ont conservé la notation ESG de MSCI niveau A, l’une des meilleures du secteur. Au premier semestre 2022, la société a atteint les objectifs « zéro accident mortel du travail » et « zéro incident environnemental ». CMOC s’est également fixé quatre objectifs de performance environnementale et deux visions pour le changement climatique et la biodiversité. TFM souhaite également obtenir la labellisation de ses produits en s’alignant sur les standards industriels de haut niveau reconnus au niveau international.

Quid de CMOC

 

CMOC Group Limited a été créée en 1969 et, est devenue une société holding privée avec une participation au capital de l’État. La société a été cotée à la bourse de Hong Kong et à la bourse de Shanghai, respectivement en 2007 et 2012. CMOC est une société internationale spécialisée dans engagée dans l’exploration, l’exploitation minière, le traitement, le raffinage, la commercialisation et le commerce de métaux rares. Les principaux actifs et opérations de la société sont situés en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud, en Océanie et en Europe. L’entreprise est le premier producteur de tungstène, le deuxième producteur de cobalt et de niobium, l’un des sept premiers producteurs de molybdène et un producteur de cuivre de premier plan dans le monde. Elle est également le deuxième plus grand producteur d’engrais phosphatiques au Brésil. En termes d’activités commerciales, la société figure parmi les trois premiers négociants de métaux de base au monde. L’entreprise figure maintenant parmi les leaders de l’industrie minière internationale avec un investissement cumulé de plus de 7 milliards de dollars et emploie plus de 12 000 personnes.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube