1er vice-président du Sénat : Eddy Mundela Kanku en mission officielle au Kasaï-Oriental

Le premier vice-président du Sénat a foulé, jeudi 14 avril, le sol du Kasaï-Oriental. Eddy Mundela Kanku est arrivé dans la ville de Mbuji-Mayi, sous le coup de 11h 20′. A l’aéroport de Bipemba, il était accueilli au bas de la passerelle par le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental, qu’accompagnaient d’autres personnalités tant politiques qu’administratives de la province.

Le président fédéral de l’Udps Mbuji-Mayi et quelques cadres du parti présidentiel étaient également du nombre. Quelques minutes après son arrivée, le numéro 2 du Sénat a fait route à pieds, ensemble avec les combattants et combattantes de l’Udps et autres partis de l’Union sacrée venus lui accorder un accueil digne de son rang. Avec ces dignes fils du Kasaï, Eddy Mundela a partagé des moments plein de chaleurs, une manière pour lui de s’approcher davantage de sa base.

Par la suite, le Sénateur Eddy Mundela Kanku s’est dirigé au gouvernorat de la province du Kasaï-Oriental où il a pris langue avec le numéro 1 de la province, Jeannette Longa Musuamba. Eddy Mundela a voulu s’enquérir des problèmes majeurs auxquels fait face la province minière et voir ainsi dans quelle mesure mener des plaidoyers pour des solutions urgentes.

Toujours dans sa ronde, Eddy Mundela a reçu en audience Victor Tumba Tshikela, Directeur général de l’Office des voiries et drainage qui se trouve sur place à Mbuji-Mayi dans le cadre de l’exécution du projet Tshilejelu.

Le premier vice-président du Sénat a fini sa lourde journée par une séance de travail qu’il a accordée au président de l’Assemblée provinciale, les députés provinciaux et quelques administratifs de la province. Les questions relatives à la bonne organisation des élections des gouverneurs qui pointe à l’horizon étaient au rendez-vous.

S’assurer également que le ticket gagnant de l’Udps au poste de gouverneur ne présente aucune inquiétude. Notons qu’en marge de cette mission officielle, le premier vice-président du Sénat va visiter différents chantiers exécutés jusqu’ici dans le cadre du projet Tshilejelu.

De l’inspection du projet Tshilejelu

Après son arrivée, le premier vice-président du Sénat Eddy Mundela Kanku a choisi la journée du samedi 16 avril 2022 pour passer du temps avec sa base électorale, ses et frères et sœurs du territoire de Kabeya Kamwanga.

Arrivé en début d’après-midi, l’élu du territoire présidentiel a été accueilli par des combattantes et combattants de son parti politique UDPS, vêtus des t-shirts portant l’effigie du sénateur Eddy Mundela Kanku,  scandant des chants à son honneur, avec des drapeaux du parti à mains.

De l’entrée de Kabeya Kamwanga au bâtiment administratif en passant par les avenues Fatshi, François Mwamba et docteur Ngandu Kabeya, Mundela Kanku qu’escortait une foule, n’a pas hésité un instant de saluer amicalement par la main, les habitants qui arboraient les abords de son trajet pour lui souhaiter la bienvenue sur la terre de ses ancêtres.

Au bâtiment administratif du territoire, Jean Kayembe et le comité territorial de sécurité saluent le numéro 2 de Sénat, avant de l’installer dans la tribune d’honneur de circonstance. Après l’hymne national, l’administrateur du territoire a présenté à son hôte les désidératas de la population de Kamwanga et a émis le vœu de voir ces différents problèmes (manque d’eau et des équipements dans le bâtiment administratif, impaiement des agents de la fonction publique, etc.)  trouver des solutions.

Prenant la parole, le speaker numéro 2 de la chambre haute du parlement s’est voulu d’abord unificateur et pacificateur à la fois. Il a invité les habitants de Kabeya Kamwanga à la paix en vue de favoriser le développement de leur entité. Il a ensuite fait savoir qu’il vient évaluer le niveau de réalisation de certaines promesses faites par le Chef de l’État lors de son passage en décembre 2021 et lui en faire rapport.

Soucieux de l’éducation de la jeunesse, le sénateur Eddy Mundela qui entend doter à son territoire natal des infrastructures scolaires de bonne qualité, a d’abord fait don des bancs pupitres pour équiper les écoles du territoire. Il terminé son propos par inviter la foule présente à cette circonstance, à soutenir son initiative de développement. « Nous allons construire des maisons avec vous. Je vous demande de m’aider d’abord à terminer la construction de l’école pour les enfants de Kabeya Kamwanga, en apportant le sable. Moi je dispose du ciment et des tôles. Aidez-moi avec le sable. Après l’école primaire, nous allons construire l’école secondaire et même l’université avec le temps. En plus, j’ai une moule à brique. Apportez le sable, moi j’apporte le ciment et les tôles, nous allons construire progressivement des maisons dans nos quartiers pour changer l’image de notre milieu », a-t-il conclu avant d’accorder les audiences à toutes les couches de la population.

Eddy Mundela Kanku a profité de son séjour dans son fief natal pour poser quelques actions qui ont marqué les bénéficiaires. Il a remis aux femmes des pagnes, des ballons et vareuses aux équipes de Kabeya Kamwanga. L’autre étape importante de son séjour  c’est la remise des équipements médicaux composés des lits à l’hôpital général de référence de cette entité territoriale. Dans sa visite de l’hôpital, le sénateur Mundela, poussé par sa traditionnelle compassion pour ceux qui souffrent n’a pas hésité de s’intéresser aux les malades internés à cette structure hospitalière. En bon samaritain, il a payé la facture tant des accouchées que des malades.

Cadre de l’UDPS, le premier vice-président du sénat a terminé sa journée par la permanence du parti. Devant une foule compacte, il a émis le vœu de voir la paix régner au sein de son parti politique dans la section de Kabeya Kamwanga. Prônant la concorde, l’amour du prochain et celui du parti, Eddy Mundela Kanku a appelé les uns et les autres à enterrer la hache de guerre. En vue de faciliter la mobilité des cadres de la section, le sénateur Mundela a fait un don de 7 motos toutes neuves. Une action inattendue qui a surpris toute la foule et  tous les membres du comité sectionnaire qui ont manqué des mots justes pour saluer ce geste de magnanimité à l’égard des cadres du parti. C’est tard dans la soirée que le cortège de Eddy Mundela Kanku a regagné la ville de Mbuji-Mayi.

BM

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube