24 heures après la catastrophe : La route nationale N°1 déjà opérationnelle

Après la descente du Directeur général de l’Office des Routes, le Professeur Jeanneau Kikangala Ngoy hier au site du sinistre causé par les pluies diluviennes, la route nationale N°1 déjà opérationnelle pour des petites voitures et des piétons grâce à l’implication du Directeur général de l’Office des Routes et son génie qui travaillent d’arrache-pied nuit et jour pour résoudre la situation afin de permettre la circulation sur la RN1 qui s’avère d’une importance très capitale.

Plus de peur que de mal, le professeur Jeanneau Kikangala Ngoy qui avait pris d’assaut la commune de Mont-Ngafula tôt le matin du mardi 13 décembre 2022 pour constater le drame où il avait promis à la population de ce coin du pays qu’une solution urgente devait être trouvée.

Une chose qui visiblement est déjà faite d’où l’on peut voir les œuvres de l’Office des Routes travaillant nuitamment pour remettre la circulation.

Retenons par ailleurs que le patron de l’Office des Routes a déjà mobilisé des moyens et les travaux avancent d’une vitesse de croisière et intervient sur ce tronçon routier qui est dans son réseaux et vient en appui à l’Agence congolaise des grands travaux ainsi que la société SOPECO.

Jeanneau Kikangala promet une solution urgente

Le Professeur Jeanneau Kikangala Ngoy, Directeur général de l’Office des routes, n’a pas attendu une heure pour arriver sur le lieu où la pluie diluvienne qui s’est abattue, la nuit dernière sur la capitale congolaise, a coupé contre toute attente la route nationale numéro 1, en son tronçon compris entre le quartier Matadi Kibala et le quartier Mitendi.

Sur terrain, accompagné du génie civil de l’Office des routes, le Professeur Jeanneau Kikangala a fait le constat amer des éventuels dégâts causés par cette catastrophe naturelle. Le patron de l’Office des routes a, cependant, rassuré la population quant à la solution urgente et durable, pour permettre à nouveau la circulation sur cette route d’intérêt national. À cet effet, il n’a pas manqué de présenter ses sincères condoléances aux familles éplorées, des suites de cette catastrophe.

« Nous sommes venus ici, au nom de l’Office des routes, au nom de la République. Ce qui vient d’arriver est une catastrophe naturelle, en cette période de fin d’année, qui a vraiment plongé la population dans une situation inquiétante qui nécessite une intervention urgente et rapide. C’est au nom de cela que nous sommes sur le lieu. Nous y sommes pour remettre la population en confiance. J’appelle la population de ce coin de la ville de Kinshasa à garder son calme. Parce que l’autorité de l’Etat est déjà au courant de la situation. Et tout est déjà mis en œuvre pour qu’une solution urgente et rapide soit trouvée. Et en même temps, je souhaite mes condoléances à toutes les familles qui ont perdu les leurs, à l’occasion de cette catastrophe », a déclaré à la presse le Directeur général de l’Office des routes, en marge de sa descente.

L’Office des routes a donc mobilisé les engins pour le démarrage des travaux, en appui à l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT), et de l’entreprise SOPECO, d’autant plus que cette route relève de son réseau.

Il faut signaler qu’outre le Professeur Jeanneau Kikangala Ngoy qui a effectué, en premier, le déplacement du lieu du drame, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le ministre d’Etat en charge des ITPR Alexis Gisaro, le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, ainsi que d’autres autorités ont été signalés, sur ce lieu de catastrophe.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube