4ème journée africaine de l’Etat civile: Le VPM Daniel Aselo invite la population à s’enregistrer régulièrement et à temps

La République Démocratique du Congo commémore ce mardi 10 août 2021 la 4ème Journée africaine de l’Etat civile. Célébrée sous le thème :  » Leadership pour un service essentiel : construire des systèmes d’enregistrement des faits et des statistiques de l’état civil résilients en Afrique après Covid-19 grâce à des services innovants, intégrés et décentralisés », le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité décentralisation et affaires coutumières a mis l’accent sur  l’importance de l’enregistrement à l’état civil, le seul service qui accompagne la personne tout au long de sa vie, en y entrant par la naissance, y traversant par le mariage et d’autres faits d’état civil, et enfin y sortant par le décès.

« Sous l’impulsion du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’identification de la population dans son aspect traditionnel retrouve tout son sens en  Rdc, à travers la tenue de l’état civil, service servant à marquer l’existence de l’homme en délivrant à ce dernier, à chaque étape, un acte qui prouve son passage sur terre », a indiqué le patron de la territoriale en RDC » a indiqué le patron de la territoriale en RDC.

Daniel Aselo Okito wa Koy a appelé la population congolaise à s’enregistrer régulièrement et à temps des évènements concernés. Car, le système d’enregistrement de l’état civil vise à consigner les statistiques portant sur les faits de naissance, mariage, divorce et mort fœtale.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube