A Beni, la MONUSCO et les FARDC mènent des opérations militaires offensives conjointes visant à cibler les ADF

Au cours des deux dernières semaines, la Force a effectué des patrouilles jour/nuit, des missions de longue distance, des patrouilles conjointes, des escortes, des travaux de génie et des reconnaissances aériennes, indique le Lieutenant-colonel Major Sylvester Mangure, porte-parole militaire de la MONUSCO.

La Force de la MONUSCO assiste également et de manière constante les forces de sécurité du gouvernement de la RDC avec un soutien logistique, des renseignements, des conseils opérationnels, avec un soutien médical et l’évacuation médicale des blessés ainsi qu’avec des formations. Ce soutien a pour but de renforcer les relations avec les FARDC afin d’assurer la protection des civils. Les actions de la Force sont toujours axées sur l’exécution et le soutien du Mandat, la protection des civils, le soutien aux institutions de la RDC et la lutte contre toute menace contre la population.

Sur le plan opérationnel, la Force a répondu aux violations et aux tentatives de nuire à la population. La réponse vigoureuse aux menaces est essentielle pour assurer la protection des civils, éviter la perte d’innombrables vies et garantir la continuité des activités normales de la population.

A Beni, la MONUSCO et les FARDC mènent des opérations militaires offensives conjointes visant à cibler les ADF, qui constituent une menace pour la population des territoires d’Irumu et de Beni. Les opérations visent à assurer une paix et une sécurité durables dans la région et en RDC dans son ensemble. Les deux Forces continuent à mener des patrouilles de dominance et des escortes afin de renforcer la protection des civils.

Toujours à Beni, le 9 août dernier, l’unité Kenyane de réaction rapide qui fait partie de la Brigade d’intervention de la Force est arrivée à Beni en provenance de Nairobi via Goma. Elle est l’une des quatre Forces de réaction rapide (QRF) qui seront déployées pour renforcer la mise en œuvre du mandat de protection des civils. À ce jour, la MONUSCO a déjà déployé deux QRF, une Tanzanienne et Kenyane, tandis que deux autres d’Afrique du Sud et du Népal seront bientôt déployées.

A Beni et en Ituri, la Force de la MONUSCO et les FARDC mènent des missions d’escorte de véhicules civils, de convois de personnes et de marchandises, comme mesure immédiate pour éviter les attaques contre des civils innocents sur les routes. La Force de la MONUSCO s’est engagée à coopérer avec les forces de sécurité locales et les autorités civiles pour assurer une protection des civils durable, la liberté de mouvement et la paix aux habitants de la RDC.

Dans la province du Tanganyika, la Force de la MONUSCO a facilité, le 9 aout dernier, la reddition de quarante-sept (47) membres et le chef des Maï-Maï Perci Moto Moto dans la province de Bendera Tanganyika.

Ils ont ensuite été remis à la section DDR/RR pour un traitement ultérieur. Le même jour à Goma, la MONUSCO a fourni à la Garde républicaine à Goma des conteneurs vides qui seront convertis en bureaux et pour d’autres utilités dans le but d’améliorer leur efficacité. La MONUSCO est déterminée à apporter son expertise de bureau, ses conseils stratégiques et son assistance technique aux autorités congolaises en appui aux forces de sécurité locales.

La Force de la MONUSCO continuera à jouer un rôle positif et constructif en appui aux FARDC, au gouvernement de la RDC et à la population comme mandaté dans la résolution du Conseil de sécurité. Ce soutien est approprié et fondamental pour améliorer la protection des civils.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube