A la base de Kitona devant 10.200 recrues : « Nos ennemis se sont longtemps joué du Congo » (F. Tshisekedi)

Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’est rendu, ce jeudi 8 décembre 2022, à la base militaire de Kitona, dans le Kongo central, afin de requinquer le moral des troupes et les assurer de son accompagnement dans le processus de redynamisation de l’armée nationale.

Cette visite du Commandant suprême des FARDC et de la Police nationale est une première du genre  dans ce centre d’instruction militaire de Kitona.

Pour marquer l’occasion, l’armée a mis toute la solennité qui sied à ce genre de cérémonie : parade militaire, passage en revue des troupes, chants patriotiques et causerie morale.

Devant les nouvelles recrues – elles sont 10.200 à avoir rejoint les rangs dont 300 femmes – et les éléments des diverses unités déployées au camp de Kitona, le Chef de l’État a réitéré sa détermination à réformer l’armée nationale, à la moderniser en lui donnant tous les moyens nécessaires à son action et lui restituer tout son prestige d’antan.

Depuis son avènement à la Magistrature suprême du pays, a-t-il indiqué, l’amélioration des conditions de vie des militaires n’a cessé d’être au cœur de ses préoccupations. Son engagement à soutenir les hommes en uniforme se manifeste au travers des actions qu’il pose en leur faveur.

Le Commandant suprême des FARDC a déclaré ainsi : « Nos ennemis se sont longtemps joué du Congo. Tout ceci parce que nous étions désorganisés. Ils ont tout fait pour saper le moral de nos troupes. Je ne veux plus de ça « .

Le Président de la République a rassuré les différentes unités de sa totale disponibilité à prendre en charge tous les problèmes liés au vécu quotidien des soldats ainsi que ceux de leurs dépendants. Et d’ajouter : « Vos problèmes sont désormais les miens ».

Parlant de la première loi de Programmation militaire de l’histoire du pays et qui est en cours d’examen au Parlement, le Garant de la Nation a indiqué qu’elle constitue le socle sur lequel vont désormais s’opérer les décaissements des fonds en faveur de l’armée en vue de son développement. Ceci contribuera à mettre fin aux détournements et à la mauvaise gestion des armées.

Le Chef de l’État a exhorté les militaires à la discipline en toute circonstance et il les a rappelés à leur devoir de protection de leurs frères et sœurs civils longtemps victimes des tracasseries.

Enfin, l’Autorité suprême du pays a insisté sur l’appropriation, par les militaires, de la devise « Ne jamais trahir le Congo », pour en faire leur crédo.

Un briefing avec le Commandant de la base et une visite des installations, ont clôturé cette manifestation qui marque un tournant décisif, dans le processus de redynamisation des FARDC.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube