A Luzumu (Kongo Central): Rose Mutombo lance la formation continue de 50 agents gardiens de prison

Mme Rose Mutombo, ministre d’Etat, ministre de la Justice et garde des Sceaux a félicité les 50 agents sélectionnés pour une formation continue des Gardiens de prison ; une première promotion de ce centre.

« Le métier que vous avez embrassé est un sacerdoce qui requiert professionnalisme et abnégation. Pendant un mois, des formateurs chevronnés et pétris d’une riche expérience pénitentiaire, y compris les experts de la Monusco, vous inculqueront les connaissances nécessaires et vous équiperont de compétences avérées pour vous permettre de faire face en toute responsabilité à vos futures obligations. La confiance en vos formateurs et la solidarité avec vos collègues seront indispensables pour le succès de votre formation. Il est certes impossible de faire de vous des pénitentiaires parfaits, mais que chacun de vous y mette du sien, durant cette formation, afin d’être des professionnels dans vos futures fonctions de gardiens », a-t-elle lancé

Par ailleurs, Rose Mutombo Kiese a confirmé aux apprenants que le gouvernement de la République veillera avec une grande attention sur l’exécution de la vision éclairée du chef de l’État qui veut faire du secteur de la justice un instrument de la protection de libertés et droits fondamentaux, y compris ceux des détenus en Rdc.

De son côté, le délégué du Représentant du secrétaire général des Nations unies en Rdc, le général Moudy Berethé a signifié que cette cérémonie témoigne de la volonté de la Monusco à soutenir les efforts de la Rdc pour la modernisation de son administration et la professionnalisation de son personnel.

« Aussi le choix des autorités du ministère de la Justice de construire cette école de proximité du Camp de détention de Luzumu, établissement de référence, est un choix judicieux qui facilitera l’immersion de ses stagiaires dans le métier pénitentiaire. La Monusco va continuer à vous accompagner à poursuivre cette initiative. Du reste, ces réalisations permettront à l’école de recevoir sa première promotion de stagiaires composés de 50 agents dont 15 femmes dans la perspective de la reforme comme futurs directeurs de prisons, soigneusement sélectionnés par votre service », a-t-il affirmé.

Et de conclure : « cette initiative permet non seulement de contribuer à la nourriture des détenus, mais aussi à leur donner des compétences pour une bonne réinsertion sociale. Ces projets sont en train d’être répliqués à Lubero, Kalemie, Kabare et Nyongera. Une autre initiative, que nous devons saluer, est celle du biogaz mis en œuvre à Uvira qui est une contribution significative à la protection de l’environnement par le recours à une énergie renouvelable. Sur le plan de la santé, une clinique a été construite pour les femmes à Makala et Ndolo avec des ambulances à Bunia et Ndolo pour faciliter les transferts des détenus vers les hôpitaux de référence. Celles-ci sont des réalisations parmi tant d’autres ».

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube