A quoi bon continuer de négocier si les résolutions qui en découlent sont bafouées par certains ?

Pour la pacification de la région des grands-lacs africains, la communauté internationale n’a cessé de multiplier des concertations dont celles d’Ethiopie qui a accouché des accords cadre d’Addis-Abeba. Le Xème sommet  du comité de suivi  de ces accords a été caractérisé  par l’absence du Chef de l’Etat Rwandais Paul Kagamé.

Il y a 22 ans, le Conseil de Sécurité des Nations-unies avait cartographié, dans le Rapport Mapping, tous les crimes et atrocités commis dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) par des groupes armés. Des recommandations ont été faites, et  des résolutions arrêtés, mais le tribunal transactionnel pour juger ces crimes n’est pas  mis sur pied…Continuer à organiser des pourparlers avec des groupes armés avec des résultats pas nécessairement imposables aux soutiens des groupes armés, permettra de parvenir à la paix durable dans l’Est de la RDC ? Pourquoi les Nations-Unies n’appliquent pas les résolutions arrêtées par elles dans le Rapport Mapping? Pourquoi ne lève-t-on pas l’embargo militaire contre la RDC pour lui permettre d’assurer efficacement la défense de son territoire ? Pourquoi le politique congolais ne met pas en place des stratégies politiques globales comprenant des mesures et  des reformes  qui permettront d’éradiquer le système de prédation mise en place par la communauté internationale depuis la Conférence de Berlin ? La moindre des choses qu’on puisse faire lorsqu’on œuvre pour la paix et la sécurité ainsi que la défense des terres nationales contre les menaces extérieures, c’est de faire preuve d’objectivité dans la récolte et le traitement des informations.

« En accueillant à Nairobi des groupes armés constitués des éléments Rwandophones  que le Rapport Mapping a établit clairement qu’ils ont bénéficié et bénéficient du soutien du régime Rwandais, et de la présence des  activistes de l’expansion Rwandaise en Rdc au sein de ces groupes, semble n’être que leurre », fustige un analyste politique.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube