Accord de principe PSG-Mbappé selon Le Parisien, sa mère dément

Le Paris SG et la famille de Kylian Mbappé auraient trouvé « un accord de principe » pour prolonger le contrat de l’attaquant, pressenti au Real Madrid, rapporte jeudi le journal Le Parisien, une information démentie par la mère du joueur selon qui « les discussions se poursuivent ».

« Le clan, et notamment ses parents qui gèrent les intérêts du prodige, a, selon une source très proche du dossier, donné un accord de principe et accepté l’offre mirobolante du président parisien Nasser Al-Khelaïfi et des propriétaires qatariens du club », écrit le journal sur son site internet.

Mais la mère du joueur, Fayza Lamari, a aussitôt publié un message sur son compte Twitter pour démentir l’information, une prise de parole très inhabituelle de sa part.

« Il n’y a aucun accord de principe avec le Paris Saint-Germain (ou un quelconque autre club). Les discussions autour de l’avenir de Kylian se poursuivent dans un climat de grande sérénité pour lui permettre de faire le meilleur choix, dans le respect de toutes les parties », a-t-elle écrit.

Contactée par l’AFP, une source proche du dossier a également minimisé ces informations de presse, assurant que « au jour d’aujourd’hui » il y avait « toujours des discussions » entre les deux parties, alors que le contrat de Mbappé s’achève fin juin.

Le Parisien assure de son côté que le PSG a bon espoir d’avoir convaincu les proches du champion du monde 2018 convoité par le Real Madrid.

« Si le dossier n’est pas bouclé et il ne le sera pas tant que les deux parties n’auront pas paraphé le contrat, le choix est sur le point d’être fait. Pour le PSG, Kylian Mbappé (…) va prolonger au PSG », écrit le journal.

Selon Le Parisien, Mbappé, « seul décideur in fine », devrait étirer le suspense jusqu’à une annonce « fin juin après les matches des Bleus » en Ligue des nations, le dernier, France-Croatie, étant prévu le 13 juin.

Le quotidien évoque un salaire net « stratosphérique » de 50 millions d’euros par saison, assorti d’une « prime de fidélité » de 100 M EUR net et d’un contrat de deux ans plus une année supplémentaire.

Après la conquête de la L1, l’attention du PSG est désormais tournée vers la reconstruction sportive du club, éliminé dès les 8e de finale de la Ligue des champions, avec la crainte de perdre gratis Mbappé, acquis en 2017 pour 180 M EUR, soit à l’époque le deuxième transfert le plus onéreux de l’histoire.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube