ADF : Seulement un effectif de 100 combattants épuisés !

A la suite du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a présenté les particularités sécuritaires sur l’ensemble du pays.

Concernant l’évolution opérationnelle de l’état de siège, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a indiqué que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo poursuivent les opérations visant à éradiquer les ADF/MTM et leurs supplétifs qui s’illustrent par des massacres des populations.

Suite à la pression des FARDC, 20 otages ont été relâchés par les terroristes ADFM/TM le 19 avril dernier en territoire d’Irumu. Après exploitation, les rescapés ont fait état de l’épuisement de ce groupe terroriste et signalé que leur effectif actuel s’élève à plus ou moins 100 combattants, 40 femmes et une vingtaine d’enfants, et parmi eux quelques étrangers dont deux somaliens.

Dans les secteurs opérationnels Sukola II Nord-Kivu et Sukola I Grand Nord l’alerte maximale des Unités de ces secteurs reste de mise. Les opérations de patrouille de combat et de liaison ont été intensifiées sur tous les axes contre l’activisme des groupes armés.

Enfin, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a rapporté que trois des éléments M23 qui ont été capturés par les forces loyalistes ont confirmé que l’Hélicoptère de la MONUSCO avait été abattu par le combattant Mujambere, un des gardes rapprochés de Monsieur Makenga.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube