Agression de la Rdc : la VSV condamne et dénonce fermement le soutien du Rwanda au M23 et soutient la mobilisation des Congolais

L’Ong La voix des sans voix pour les droits de l’homme apporte son soutien aux Forces armées congolaises qui sont au front contre la rébellion M23 dans la province du Nord-Kivu. Déclaration faite en marge de la 12è commémoration du double assassinat des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana.

Cette organisation de défense des droits humains félicite les FARDC pour les exploits et détermination à protéger, à tout prix le territoire congolais et à défendre la population longtemps meurtrie.

« Du vivant de Floribert Chebeya, la VSV avait toujours dénoncé le comportement et agissements des autorités Rwandaises se cachant toujours derrière la présence des Fdlr pour attaquer la Rdc ou soutenir des rébellions pour la déstabiliser alors que la paix est l’un des droits fondamentaux de l’homme pour non seulement les Rwandais mais également les Congolais », rappelle-t-elle

Et de s’interroger : « comment un pays qui a connu le génocide peut se permettre d’infliger régulièrement des souffrances aux populations congolaises en toute impunité, alors qu’il devrait être un modèle en matière de respect des droits fondamentaux de la personne humaine ».

Pour la VSV, la communauté internationale qui soutient Paul Kagamé et son gouvernement sans lui reprocher les violations graves des droits humains perpétrées en RDC avec des millions des morts est contre la paix.

Face à cette dégradation de la situation sécuritaire au Nord-Kivu, la VSV exige du gouvernement congolais des moyens conséquents pour les FARDC et les autres services de sécurité. Et pour y arriver, elle plaide pour la réduction du train de vie des animateurs des institutions.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube