Après le massacre de Djugu : Le Gouverneur Militaire rassure quant aux dispositifs sécuritaires mis en place pour renforcer la sécurité dans la région

Depuis un certain temps, il s’observe des attaques et affrontements entre les groupes armés Zaïre Mouvement Auto Défense et la Milice CODECO en Territoire de Djugu, particulièrement dans la zone minière pour le contrôle des ressources en s’attaquant aux paisibles citoyens du secteur Banyali-Kilo, de la Commune rurale de Mungbwalu, et de la chefferie de Mabendi.

En plus, indique le  Lt Jules Ngongo Tshikudi, Porte-parole des FARDC/Ituri, lors des affrontements et attaques meurtrières, ces groupes armés utilisent la paisible population en bouclier humain et opèrent même la nuit.

Informé de la situation, le Gouverneur Militaire et Commandant des opérations en Ituri, le Lt Général Luboya N’kashama Johnny, depuis le Territoire d’Aru où il se trouvait en mission d’évaluation de la situation sécuritaire, regrette du fait qu’une bonne partie de nos populations aient perdu la vie à cause de la barbarie et des intérêts mesquins de certains fils égarés de l’Ituri.

En effet, il y a une carrière de mine d’or qui est exploitée artisanalement à 7km de Pluto, appelée Camp Blanquete. Deux groupes armés se disputent le contrôle de cette carrière, à savoir  » Milices CODECO et Zaïre ». Malheureusement, pendant leur sale besogne, certaines personnes se sont retrouvées entre deux feux de ces hors-la-loi et dont plusieurs ont perdu la vie et leurs cases brulées. Le bilan reste à confirmer, les morts et les dégâts matériels.

Tout en présentant nos condoléances aux familles éprouvées, nous demandons à notre population de se désolidariser avec ces hors la loi même s’ils sont de la même communauté. Aucune communauté peut se prévaloir d’assurer sa protection.

« Nous rassurons la population que tous les dispositifs sécuritaires sont mis en place pour renforcer la sécurité dans la région et que la justice fera son travail, car ces actes ignobles ne resteront jamais impunis », indique le communiqué de presse publié à cet effet.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube