Après les affrontements entre le M23 et les FARDC : Des déplacés vivent dans une situation désastreuse à Rutshuru-Centre

Quelques jours après les affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo et les insurgés du M23, plusieurs familles fuyant ces hostilités vivent actuellement dans une situation humanitaire désastreuse, notamment dans le groupement de Jomba, à Rutshuru Centre et dans le groupement de Bweza.

C’est ce qu’alerte la coordination de la société civile locale mardi 19 avril 2022, le président de cette structure citoyenne Jean-Claude Mbabaze indique que plusieurs milliers des familles vivent dans des écoles, et dans des familles d’accueils et d’autres  passent parfois des nuits à la belle étoile et précise que depuis le déclenchement de ces hostilités dans le groupement de Jomba, plusieurs personnes n’ont pas encore reçus d’assistance alimentaire, ni de la part du gouvernement, ni de la part des organisations caritatives.

« Il faut dire qu’après cet accalmie, la situation humanitaire est toujours désastreuse. Il y’a beaucoup de familles déplacées qui sont logées aujourd’hui dans des écoles, dans des familles d’accueil, notamment à Rutshuru Centre, dans le groupement de Bweza, et Busanza, et certains passent la nuit à la belle étoile, et d’autres n’ont rien à manger. Bref, ils traversent vraiment une période très difficile, par manque d’une assistante quelconque », précise Jean-Claude Mbabaze.

Alors que le HCR a assisté la semaine dernière quelques déplacés, dans quelques écoles à Rutshuru Centre, le besoin reste toujours énorme. Cet acteur de la société civile plaide pour une action urgente, pour prévenir ce qu’il qualifie des désastres humanitaires.

Gloire Balolage/Goma

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube