Arrivée du couple royal en Rdc : Mgr Nshole évoque le pardon par rapport à ce qui n’a pas été

C’est sous le signe de la réconciliation, du réchauffement des relations que le Roi Philippe effectue une visite de 6 jours en République démocratique du Congo. Nombreux sont les Congolais qui pensent que désormais, la Belgique et la Rdc doivent évoluer ensemble, dans le respect de leur souveraineté et des leurs intérêts. Mais pour d’autres, cette page douloureuse doit être tournée, chercher des voies et moyens pour aller de l’avant et tirer profit des avantages comparatifs.

Approché après l’arrivée du couple belge en Rdc, le Chapelain du Pape, Mgr Donatien Nshole pense que c’est une bonne nouvelle, surtout que nous avons une histoire commune. Il reconnait qu’il y a eu des moments heureux et malheureux, et qu’on se retrouve ensemble, c’est une joie.

« A cette occasion surement, notre président et lui vont échanger sur les intérêts du pays, ensemble avec eux nous pouvons encore faire de grandes choses pour l’intérêt du peuple congolais », explique Mgr Shole.

Qu’est-ce que l’Eglise catholique attend du Royaume de Belgique ? Et le Chapelain du Pape de souligner que la première des choses, c’est le pardon par rapport à ce qui n’a pas été, mais aussi l’engagement à nous accompagner à aller de l’avant.

« Jusque-là, bien qu’indépendants, nous avons du mal à décoller. Je crois qu’avec eux, on peut faire beaucoup de choses pour l’intérêt de ces deux pays », reconnait-il.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube