Assemblée nationale: L’état de siège prorogé pour la 5ème fois

337 sur les 342 députés nationaux ont accordé un vote favorable à la 5ème prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. C’était à la plénière de ce mardi 3 août 2021, présidée par l’honorable Mboso N’Kodia Pwanga Christophe, et consacrée à l’évaluation de l’état de siège décrété sur une partie du territoire national, notamment dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu depuis le 6 mai 2021 et à la 5ème prorogation de l’état de siège en vigueur sur une partie du territoire national, notamment dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Pour solliciter de l’Assemblée nationale cette 5è prorogation, indique une dépêche de la  Cellcom Ass.Nat., le ministre d’Etat, ministre du Développement rural a procédé à l’évaluation sommaire, quatre-vingt-dix jours après la proclamation de l’état de siège. De cette évaluation, le ministre relève des avancées substantielles, notamment « avec la traques des groupes armés dans le territoire de Rustshuru ayant donné lieu à la capture des combattants Nyatura et APLCS, à la reddition de plusieurs éléments FDLR, à la récupération des armes de guerre et autres.

Mais au regard de nouvelles méthodes employées par l’ennemi, les Forces armées de la République démocratique du Congo méritent davantage d’être soutenues et il faudrait un peu plus de temps pouvant leur permettre de poursuivre les opérations de grande envergure surtout. Face aux exploits de nos forces de défense et sécurité ainsi qu’à l’affaiblissement des forces ennemies qui ont opté pour un système de terreur avec la pose de bombes artisanales dans les milieux les plus fréquentés par la population, il importe pour le gouvernement de la République d’intégrer dans sa stratégie de nouvelles approches pour venir à bout de cette guerre asymétrique.

Pour ce faire, une cinquième prorogation s’impose compte tenu de l’envol que prennent les opérations à mener dans ces deux provinces troubles depuis des décennies par un nouveau déploiement de nos forces armées. C’est dans cette perspective que s’inscrit ce projet de loi qui trouve son fondement dans les prescrits de l’article 144, alinéa 5 de la Constitution », a décrit le ministre d’Etat. Et en tout et pour tout, ce projet comporte un exposé des motifs et trois articles.

La plénière a estimé que ce projet de loi ne donnait pas lieu à un débat. Elle s’est donc exprimée pour sa recevabilité avant de se consacrer à  l’examen dans le fond. Le projet a été examiné article par article et au terme de cet exercice, 337 sur les 342 députés nationaux ont voté en faveur de la 5ème prorogation de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu ; 3 élus ont voté contre et 2 se sont abstenus. Ce projet de loi voté en première lecture par la Chambre basse du Parlement sera envoyé en seconde lecture au Sénat.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube