Attaque du M23: Martin Fayulu tacle Tshisekedi !

Le candidat malheureux aux élections de 2018 a organisé une conférence de presse ce jeudi 16 Juin 2022 au cours de laquelle il abordé la situation sécuritaire dégradante dans le territoire de Rutshuru qui fait face aux attaques du M23. Pour Martin Fayulu, cette 5è agression de la Rdc est la résultante du leadership faible du pays.

« La présence des forces rwandaises sur notre territoire est aujourd’hui établie et reconnue par le monde entier. Cette répétition d’agressions de notre pays est essentiellement due à la faiblesse de l’Etat et du leadership à la tête du pays » a-t-il décrié

Pour ce membre du présidium de la coalition Lamuka, les motivations du Rwanda sont claires en menant ces assauts dans la partie est de la RDC. Il s’agit notamment de « piller les ressources naturelles de la RDC, et procéder à la transplantation des populations étrangères dans les territoires conquis de la RDC ».

« Nous demandons la rupture immédiate des relations diplomatiques entre la RDC et le Rwanda, le départ sans délai de l’ambassadeur du Rwanda en RDC, le rappel de notre ambassadeur à Kigali et la levée de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri », exige Martin Fayulu.

Cet opposant congolais appelle également la communauté internationale à savoir, la CIRGL, l’Union Africaine et le conseiller de sécurité des Nations-Unies de se pencher sur ce problème afin que règne la paix dans l’Est de la RDC.

Il appelle à la mobilisation générale derrière les FARDC pour faire échec aux agresseurs.

Notons que la cité stratégique de Bunagana a été reprise ce jeudi 16 Juin 2022 à la suite des affrontements entre les FARDC et l’armée rwandaise en appui aux terroristes du M23 dans la matinée.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube