Au camp Kokolo : F. Tshisekedi préside la cérémonie de passation de commandement à la tête de l’armée

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé, ce Jeudi 13 Octobre 2022, au Camp Kokolo, la cérémonie de passation de commandement à la tête de l’Etat-Major Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence, cette séance, tant du côté militaires que du côté civil. Outre les têtes couronnées des Fardc et des Attachés militaires de plusieurs pays amis, des députés, sénateurs et membres du gouvernement, dont celui de la Défense, ont été présents. Le Premier ministre Sama Lukonde et le numéro un de la Chambre Haute, Bahati Lukwebo n’ont pas boudé leur plaisir.

Il sied de rappeler qu’il avait plu au chef de l’État de nommer, dans une ordonnance lue le 3 du mois en cours, le Lieutenant général Christian Tshiwewe Songesha en remplacement du Général Célestin Mbala.

C’est ce jeudi 13 octobre, soit dix jours plus tard, que le Commandant suprême des FARDC et de la Pnc a tenu à présider, personnellement, la cérémonie de passation de commandement sur l’esplanade de l’État-Major Général des Fardc au camp colonel Kokolo, à Kinshasa.

Après la mise en place et l’arrivée du nouveau promu, le Chef d’état-major sortant a, pour une dernière fois, procédé à l’inspection des troupes avant de prendre place à la tribune, et jusque-là, dans ses fonctions de Chef d’Etat-major général.

L’arrivée du Président Félix Tshisekedi a marqué le début proprement dit de la cérémonie du passage de bâton entre les généraux Célestin Mbala et Christian Tshiwewe et ce, après l’exécution de l’hymne national et du passage en revue des troupes rangées pour rendre honneur au Chef de l’État.

Il s’en est suivi le mot de circonstance du Chef d’état-major sortant qui a dit toute sa gratitude et tous ses remerciements au Président de la République pour la confiance placée en sa modeste personne.

Il a soutenu que la loi de programmation militaire permettra la montée en puissance de nos forces armées. Dans un second temps, il a présenté ses vives félicitations à toute l’équipe promue nouvellement dans un contexte de guerre à l’Est et à Kwamouth.

Il n’a pas oublié de suggérer à l’équipe entrante de tout mettre en œuvre pour consolider et mériter la confiance que le peuple congolais a placée en elle.

Aux Fardc, il a demandé de répéter la devise : Ne jamais trahir le Congo !  Et, en lingala, il a remercié tous les hommes de troupes pour la discipline avant de prier  Dieu de protéger chacun ainsi que leurs familles respectives !

Il a présenté son remplaçant, Christian Tshiwewe et a enjoint  toute l’armée à lui obéir en tout ce qu’il leur  commandera. La lecture de l’ordonnance présidentielle nommant le chef d’état-major entrant a été rendu par le Patron de la Défense Nationale, Gilbert Kabanda.

Par la suite, le CEMG sortant a remis l’étendard de commandement au commandant suprême qui, à son tour, l’a transféré au Général  Christian Tshiwewe, avant que ce dernier ne puisse prêter serment, consacrant ainsi sa prise de fonction.

Un défilé militaire a sanctionné cette cérémonie, précédant les derniers honneurs militaires au Président Félix Tshisekedi.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube