Au siège du PNLTHA : Jean-Jacques Mbungani inaugure le nouveau bâtiment qui abrite le « Data center »

C’était une sobre cérémonie, mais capitale. Le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention qui tient à la modernisation du secteur de la Santé publique, à travers le renouvellement et la dotation des équipements de qualité pour répondre à certaines situations sanitaires, a ainsi procédé à l’inauguration du bâtiment qui abritera désormais le ‘‘Data Center’’ du programme national de lutte contre la Trypanosomiase en Afrique (PNLTHA).

Selon une dépêche parvenue à notre rédaction, la cérémonie s’est déroulée en présence d’une dizaine de directeurs des programmes du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention ainsi que de la représentante de l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) de Belgique qui a contribué au financement pour la mise en œuvre de cet ouvrage.

Composé de plusieurs locaux, ce bâtiment est le fruit d’une coopération de longue date entre le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention et l’IMT. « (…) Je voudrais, avant toute chose, vous remercier d’avoir accepté de participer à la cérémonie de ce jour qui montre la volonté du gouvernement de la République à donner son appui dans la lutte contre la Trypanosomiase Humaine en Afrique dans  notre pays. Je saisis également  cette occasion pour exprimer ma gratitude à l’égard  des partenaires qui accompagnent le ministère de la Santé, et à travers eux le programme national de lutte contre la Trypanosomiase Humaine  en Afrique  dans la mise en œuvre des activités visant la promotion.

Pour mémoire, le gouvernement de la République Démocratique du Congo, par l’entreprise et le leadership du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention avait pris l’engagement d’éliminer la  Trypanosomiase Humaine Africaine en 2020 et de l’éradiquer d’ici 2030 comme problème de santé publique; vu que le pays est le plus prévalent  en Afrique et dans le monde.

Pour concrétiser cet engagement, le ministère de la Santé avait mis en place différentes stratégies, notamment la publication d’un Arrêté ministériel de  2018 portant déclaration de la célébration de la Journée nationale pour chaque 30 janvier, la surveillance épidémiologique, la formation, la recherche opérationnelle et cela avec des équipements informatiques conséquents, le TDR de la Trypanosomiase Humaine Africaine  pour diagnostic sérologique, les nouvelles molécules de traitement par voie orale, la digitalisation des données et assurance qualité, le test diagnostic de confirmation sensible et Tini itargat.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube