Avant de retirer sa plainte, Israël Mutombo alias « Sango » exige des excuses publiques d’Yves Buya

 Le journaliste Israël Mutombo exige des excuses publiques de la part de son confrère Yves Buya avant de retirer sa plainte.

 C’est ce qu’on peut retenir du point de presse organisé ce vendredi 03 juin 2022, par les membres de l’Union des journalistes Professionnels du Congo (UJPC).

A cette occasion, l’UJPC a indiqué que le journaliste Israël Mutombo avait, avant de déposer sa plainte, saisi certains confrères du RAJEC signataires de la déclaration de Fatima et des responsables de l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC), au sujet des injures dont il était victime.

Cependant, ces derniers, d’après l’UJPC, sont restés sans voix face à la démarche du présentateur de l’émission « Boloso na politik », laissant ainsi la voie libre à Yves Buya de poursuivre sa campagne d’insulte et de diffamation contre son confrère.

L’Union des Journalistes Professionnels du Congo a par ailleurs invité les dirigeants de l’UNPC d’éviter d’être à la solde des politiciens véreux qui ont pour mission de ternir leur image, car ceci noierait davantage la crédibilité qui leur reste. Ainsi affirme-t-elle qu’elle restera ouverte à toute démarche visant à promouvoir la paix au sein de la corporation.

Pour rappel, le journaliste Yves Buya, Directeur de publication de C-News, avait été arrêté le 27 mai 2022 puis transférer à la prison centrale de Makala le 30 mai de la même année.

L’Union des journaliste professionnels du Congo a terminé par éclairer que l’UNPC n’est pas au-dessus de la justice, et ne peut en aucun cas se substituer aux juridictions de droit commun pour des faits pouvant être clairement établis et dont seul le Ministère public a la compétence quant à leur instruction.

Jean-Luc Lukanda Mutombo

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube