CAN 2021 : la Tunisie quitte la compétition, le Burkina Faso qualifié en demi finales !

Après 1998 et 2017, le Burkina Faso a encore éliminé la Tunisie (1-0) en quarts de finale de la CAN 2021 ce samedi à Garoua. Même sans leur capitaine et star Bertrand Traoré ni leur taulier défensif Issoufou Dayo, blessés, les Etalons ont su se montrer opportunistes avant de résister au réveil des Aigles de Carthage en seconde période.

Très vite, le décor de cette partie était planté avec un match très disputé mais assez équilibré et pauvre en occasion. A l’image de ce coup franc de Khazri claqué par Koffi ou encore de ce dégagement contré par Jaziri, qui frôlait le cadre, les Tunisiens se procuraient les premières situations, mais les hommes de Kamou Malo montraient aussi les crocs avec un tir de Bayala détourné du pied par Ben Saïd dans un angle fermé.

A l’approche de la pause, on sentait toutefois les Etalons beaucoup plus tranchants que leurs adversaires sur leurs incursions et le danger se rapprochait du but tunisien, à l’image de cette reprise de Djibril Ouattara envoyée dans les gants de Ben Saïd. Tout basculait sur un contre burkinabè juste avant la mi-temps. Lancé par Touré, le Lorientais Dango Ouattara résistait à Haddadi puis l’éliminait d’un crochet raté dans la surface avant de battre Ben Saïd pour ouvrir le score (1-0, 45e+2).

La Tunisie a poussé

Face au visage trop timide affiché par son équipe durant 45 minutes, le sélectionneur tunisien Mondher Kebaier employait les grands moyens au retour des vestiaires et lançait simultanément Maaloul et Sliti, très remuants et qui changeaient radicalement le visage de son équipe. Si Bayala disposait d’entrée d’une balle de 2-0 dans la surface, superbement repoussée par un arrêt réflexe de Ben Saïd, cette partie tournait clairement à un attaque-défense avec une grosse pression tunisienne dans le camp adverse. Mais les occasions se faisaient rares : Khazri en avait une, énorme, mais expédiait sa reprise hors du cadre, tandis que Koffi restait vigilant pour repousser le coup franc enroulé de Maaloul. A l’autre bout du terrain, Ifa réalisait un précieux sauvetage à bout portant devant Djibril Ouattara pour éviter à son équipe de définitivement perdre pied.

En pleine surface, Khazri était ensuite victime d’un tacle à la fois réussi et très dangereux de Soumaïla Ouattara, qui le désemparait du ballon, avant d’emporter complétement sa jambe… Malgré son visionnage des images à la VAR, l’arbitre Joshua Bondo décidait de ne rien siffler. Cette décision fera polémique, d’autant qu’il s’agissait de la dernière opportunité pour les Aigles de Carthage. Malgré l’expulsion de Dango Ouattara pour un vilain coup de coude (83e), les Etalons tenaient bon à dix durant une fin de match particulièrement hachée par les fautes. C’est donc encore une fois sur une polémique arbitrale que la Tunisie sort de la CAN. Le Burkina Faso, lui, affrontera le vainqueur de Sénégal-Guinée Equatoriale mardi prochain en demi-finales.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube