Candidat juge constitutionnel : Louis Mbonga désiste en faveur de Dieudonné Mandza

Enfin, l’un de deux candidats juges constitutionnels qui étaient restés en lice, Louis Mbonga Magalu se retire de la course. Il vient de déposer sa lettre de désistement au président du Sénat en sa qualité de président du congrès ce samedi, Modeste Bahati Lukwebo vient de l’annoncer.

« Je viens par le message ci-après communiquer à l’opinion tant nationale qu’internationale que je venais de recevoir la lettre du sénateur Louis Mbonga, qui était candidat juge à la Cour Constitutionnelle pour le compte du parlement congolais », a indiqué Modeste Bahati, le président du congrès, avant d’expliquer que par sa lettre datée de ce jour, il vient de se retirer de la course à la candidature.

Et ce, parce qu’il veut préserver l’honneur et la dignité du parlement congolais. « Nous le remercions pour ce geste patriotique. Il a été soutenu par tous les députés et sénateurs », pense le président du Sénat, qui précise que c’est pour cette raison que nous allons transmettre un seul nom au président de la République, celui de Dieudonné Mandza.

L’on apprend que dans la journée, un autre congrès a été convoqué par le président de l’Assemblée nationale, absence du président du congrès. Et que ce congrès aurait abouti à la désignation du sénateur Dieudonné Mandza.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube