Catherine Kathungu conseille la tribu Congo du Panama à Portobelo de faire un pèlerinage à Nsiamfumu

La tribu des esclaves partis de la région de Moanda pour échouer sur les côtes de Panama en Amérique Latine est un patrimoine culturel humain à protéger ! 900 personnes perpétuent la civilisation Kongo ici.

La tribu Congo du Panama à Portobelo est matriarcale. Elle a un Jésus Noir et préserve les souvenirs des esclaves venus de Nsiamfumu en Rdc.

La ministre de la Culture, Arts et Patrimoines est venue leur demander d’apprendre à parler le Kikongo et le Lingala, mais surtout de penser à faire un pèlerinage à Nsiamfumu, en Rdc, d’où leurs ancêtres étaient déportés au XVIeme siècle.

Un projet de jumelage avec Nsiamfumu est né. Avec la diaspora africaine dont un grand nombre a un ADN du Congo, la culture de l’économie et le tourisme culturel commencent sous cette initiative.

Ce jeudi 26 mai 2022, du cimetière des premiers esclaves, à l’Eglise du Jésus Noir en passant par la Casa Congo et les rivages du port d’arrivée des esclaves, de 1538, la ministre Catherine Kathungu s’est dite prête à relever un autre défi de la culture : en réécrivant l’histoire de la route des esclaves congolais.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube