CENI/Corruption des religieux: Le communiqué de Transparency International est un faux

Un communiqué parvenu à notre rédaction indique que Congo Guardian vient d’être saisi par Ernest Mpararo, Secrétaire exécutif de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) qui nous informe que la déclaration attribuée à Transparency International, et largement rependu dans les médias est un faux. Point focal de cette organisation internationale en RDC, la Licoco fait savoir qu’elle n’a jamais été saisie pour une quelconque enquête sur les questions liées aux menaces, aux intimidations et à la corruption des chefs des confessions religieuses.

Congo Guardian à travers son Directeur général Jonas Eugène Kota, présente ses sincères excuses à ses nombreux lecteurs pour l’exploitation de ce fake qui va être retiré de son site Internet.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube