Cohabitation pacifique dans le Grand Katanga: Sama Lukonde met à contribution la société civile du Haut-Katanga

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a accordé plusieurs audiences, samedi 23 avril 2022, à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, aux différentes structures de l’espace Grand Kasaï et Grand Katanga. Après échanges avec les associations socioculturelles, les chefs coutumiers, la communauté Kasaïenne et la fondation katangaise sur la paix et le vivre ensemble entre les deux communautés, le Chef du Gouvernement s’est entretenu avec la société civile du Grand Katanga, les confessions religieuses ainsi que les communautés socioculturelles des provinces vivant au Haut-Katanga.

Un seul objectif était au cœur de ces différentes rencontres avec le Premier Ministre à savoir, le vivre ensemble et la paix.

Pour Me Schadrack Mukad Mway End Naw, coordonnateur de la société civile Lualaba, chef de la délégation, il était question de faire part au Chef du Gouvernement de certaines propositions sur l’organisation de la table ronde et épingler quelques questions très cruciales qu’il faut traiter lors de ces assises.

« Nous sommes venus rencontrer le Premier Ministre, vous savez bien que la société civile du Katanga revient de Kinshasa où nous avons été dans le même contexte parce que lorsque le Chef de l’État a parlé de l’organisation de cette table ronde, nous avions compris que c’était une question très importante parce qu’elle préoccupe le Katanga et il y a des questions très cruciales qu’il faut traiter. Pour nous la société civile, nous avons vu que c’était une organisation précipitée nous avions demandé qu’il y ait un report pour permettre aux parties prenantes c’est-à-dire les organisations invitées à ces assises de pouvoir se préparer. Préparer le cahier de charge. Nous avons aussi souhaité que le terme de référence soit communiqué aux publics pour permettre aux gens de savoir quels sont les objets ainsi que les résultats attendus. Cela permettra à l’opinion de se préparer et d’apporter des éléments importants pour résoudre la question. Et la question la plus cruciale, c’est celle des mouvements massifs de nos compatriotes qui viennent de la province du Kasaï vers le Katanga », a  renseigné le Chef de la délégation.

Sans la paix, on ne peut pas construire

De son côté,  Monseigneur François Mutombo, président de l’Union des églises indépendantes du Congo a fait savoir que sans paix, on ne peut ni bâtir, ni construire, moins encore développer une nation.

 » Dans nos assemblées, dans nos mosquées, dans nos cathédrales, nous ne parlons que de la paix chaque jour. Vous savez que la paix nous a coûté chère, nous chrétiens alors on ne peut pas bâtir, construire, développer un pays si il n’y a de paix. Nous sommes tous congolais, nous devons nous aimer vivre dans la paix et nous l’avons écouté, nous lui avons promis notre accompagnement. Les confessions religieuses du Haut-Katanga nous soutenons cette vision de son Excellence, Monsieur le Président de la République relayée ici par le Premier Ministre, nous allons accompagner à tous les niveaux ce message de paix et nous allons vivre dans la paix », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, les communautés socioculturelles des provinces vivant au Haut-Katanga, ont salué cette initiative du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et ont fait certaines suggestions au Premier Ministre quand à ce.

« La première chose, c’est de remercier son Excellence pour l’initiative qu’il a prise de faire venir des communautés qui ne sont pas impliquées directement dans la situation difficile que nous vivons ici. Les communautés sont comme des témoins plus ou moins neutres qui voient ce qui se passe qui peuvent donner des informations utiles. L’essentiel a été de donner quelques idées à son Excellence, Monsieur le Premier Ministre. Chacun a eu le temps de dire quelque chose et son Excellence a noté. Nous espérons qu’il va tirer profit de toutes ces informations », a déclaré IPO Abelela Edouard, chef de la délégation des  communautés socioculturelles des provinces vivant au Haut-Katanga.

Il sied de signaler que le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a eu une journée de travail très chargée avant de regagner Kinshasa tard dans la nuit de ce samedi en recevant les membres de l’Union Sacrée Haut-Katanga, le tout dans une ambiance chaleureuse au gouvernorat de province.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube