Conflit de compétence entre l’EPST et la Formation professionnelle: Tony Mwaba et Antoinette Kipulu harmonisent les vues

La question de conflit de compétence a fait l’objet d’une séance de travail ce mercredi entre le ministre de l’EPST Tony Mwaba et sa collègue de la Formation professionnelle, Antoinette Kipulu Kabemba, en présence des Secrétaires généraux, inspecteurs généraux, directeurs et chefs de services de deux ministères.

«Nous avons hérité des situations, notamment ce conflit positif des compétentes entre nos deux ministères, par rapport à l’étendue et limites de chacun d’entre nous. Un ministre ne se plaint pas, mais agi. On ne va pas attendre, entant que responsable, que la solution vienne d’ailleurs », explique le ministre Tony Mwaba dans une interview accordée à la presse. Une commission mixte paritaire a été mise sur pied en vue de statuer sur la question et de trouver les voies et moyens en vue de mettre un terme au chevauchement entre les deux ministères.

« Nous avons pris l’initiative de nous rapprocher, dans une sorte de commission mixte paritaire, pour que nos experts réfléchissent et nous fassent des propositions pour mettre un terme définitif en ce qui concerne la confusion des compétences des uns et des autres  et ceci  a des conséquences sur terrain. Nous voulons régler ce problème directement et restaurer la paix et la convivialité entre nos deux ministères », explique le ministre, qui pense que la volonté politique est clairement exprimée d’aller de l’avant. Dans le cadre du redressement de notre sous-secteur, mais dans le cadre de la collaboration avec les autres ministères, nous voulons aller e l’avant.

Le ministre a invité les différents experts à l’impartialité et de travailler en vue de produire un rapport qui sera sanctionné par un arrêté ministériel. L’objectif est de mettre un terme à ce débat qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive et occasionnant même mort d’hommes.

En effet, c’est depuis 2014 qu’il y avait eu  scission au sein du  le ministère de l’EPT créant ainsi le ministère de la Formation Professionnelle Arts et Métiers et depuis lors, le personnel de ce ministère n’est jamais rémunéré. D’où il est plus qu’indispensable de tirer les choses au clair comme l’affirme la ministre de la Formation Professionnelle Antoinette Kipulu

« Le problème est parti depuis la scission en 2014. Avant, c’était le ministère de l’Enseignement primaire et technique. Par après, on a créé le ministère de la Formation professionnelle arts et métiers. Après, c’est devenu ministère de la Formation professionnelle et métiers. Depuis notre scission avec l’EPST, on avait fait le transfert de personnel au niveau de mon ministère. Et ces gens n’ont jamais eu leurs salaires et primes. Ceci crée un problème au niveau provincial », reconnait la ministre de la Formation professionnelle, Antoinette Kipulu Kabemba.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube