Coopération congolo-italienne : 1er face-à-face entre Modeste Bahati et Alberto Petrangeli

Les relations entre la Rdc et l’Italie sont au beau fixe. Le nouvel ambassadeur d’Italie Alberto Petrangeli  l’a déclaré à l’issue d’une audience lui accordée par le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo. Les deux personnalités ont notamment parlé de la diplomatie parlementaire entre leurs pays respectifs. L’échange d’expériences entre les deux Sénat a été aussi évoqué.

Les élections, la situation sécuritaire dans l’Est de la Rdc étaient également au menu de cette rencontre de prise de contact entre les deux hommes d’état.

Arrivé il y’a une semaine dans la capitale congolaise, Alberto Petrangeli  a annoncé l’organisation dans les mois qui suivent d’un forum des affaires à Kinshasa pour permettre aux entrepreneurs  italiens et congolais de développer les liens d’affaires pour contribuer à l’avancement économique de deux pays

« Je viens e rencontrer le président du Sénat, qui est très lié avec l’Italie. Ça été une occasion pour nos premiers échanges sur la coopération entre l’Italie et la Rdc, mais aussi des échanges intra-parlementaires. C’est très important la diplomatie parlementaire pour nous, pour faire entendre la voix des peuples dans les forums internationaux. On a aussi parlé de la possibilité de voir plus d’entreprises italiennes en Rdc et d’organiser un forum économique entre les deux pays », a-t-il expliqué.

Disons qu’avant de rejoindre Kinshasa, Alberto Petrangeli  était en poste en Albanie. Il a été nommé en Rdc  à la suite du décès de son prédécesseur Luca Attanasio, assassiné  en février 2021 à Rutshuru, à 15 kilomètres de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu, alors qu’il s’y rendait pour visiter un programme scolaire.

Le Sénat promet d’évaluer l’état de siège

Contrairement à l’Assemblée nationale  qui a voté avec difficulté la énième prorogation de l’état de siège, suite au boycott des députés nationaux de l’Ituri et du Nord-Kivu qui s’opposaient à une nouvelle autorisation de prorogation, le Sénat a adopté  lundi 18 avril en seconde lecture  la loi portant prorogation de l’état siège dans une partie du territoire national.

Sur 109 Sénateurs qui composent la chambre haute du parlement, 89 ont participé au vote,  81 ont voté pour, 2 ont voté Non et 6 par abstention. Après un débat engagé quand à cette situation exceptionnelle que connait les deux provinces de la partie est de la République Démocratique du Congo, la plénière a décidé de ne prolonger prochainement   l’état de siège qu’après une évaluation avec les membres du gouvernement qui sont concernés par cette situation.

Il faut noter que la ministre de Culture arts et patrimoines qui devait répondre à cette plénière à la question orale avec débat lui adressée par le Sénateur Denis Kambayi sur l’ambargo de fait que connaissent les productions des artistes musiciens dans l’espace Schengen, s’est excusée et a promis d’éclairer la lanterne des élus des élus le jeudi prochain.

JMNK

 

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube