Crapuleux banditisme environnemental au Sud-Kivu

Dans sa correspondance au Gouverneur de province du Sud-Kivu datée du 31 mars 2022, l’Administrateur du territoire assistant de Kalehe en charge des questions économiques, finances et développement, Pascal Cimana Masikilizano,  dénonce et demande le soutien ainsi que la sécurisation de sa personne, sa famille et du village  contre des menaces de mort proférées  contre lui par « le ministre provincial des Mines Apollinaire Bulindi et ses collaborateurs dont le  Lieutenant-colonel David, T3 adjoint du secteur chargé des opérations de Nyamunyunyi ».  Il serait victime de son travail qui consiste à protéger le patrimoine mondial  qu’est le PNKB, que des bandits environnementaux détruisent par l’exploitation illégale des minerais.

Selon ce document dont une copie, ainsi que des enregistrements téléphoniques  de menaces sont parvenus à la rédaction du journal L’Avenir, en date du 24 mars 2022, pendant la réunion d’urgence du Conseil local de sécurité de Kalehe  avec comme objet ‘exploitation illégale de la  carrière des mines appelée Bileta, à l’intérieur du  Parc National de Kahuzi Biega à une distance de 10 à 15 Km de Katasomwa ; réunion tenue  avec    le commandant de bataillon de la place 3309 régiment, le Major Ramazani, son adjoint Major Katembo, le S2 Batillon, Président de la société civile Mwisha Simwerayi, Yakarhemyale  de secteur de l’Environnement Katasomwa, agent territorial T3 adjoint des opérations secteur. Pendant la réunion, les membres du Conseil ont été informé de l’arrivée du colonel David T3 adjoint le chef de site  lourdement escorté et accompagné de ’Schadrack’,  chef de site adjoint du Parc national de Kahuzi Biega (PNKB) et de Jules, non autrement identifié se présentant comme étant le  gérant du compte privé du Chef de l’Etat ainsi que ‘Emmanuel’, se présentant comme représentant du gouvernorat,  samedi 19 mars 2022 à 22 heures à Katasomwa, groupement de Mubugu, chefferie de Buhavu,  Nyamunyunyi. Après le départ de cette équipe conduite par T3 pour Bushaku le 22 mars 2022, les leaders locaux se réjouirent de l’ouverture officielle de la carrière des mines par le Colonel à l’intérieur du PNKB en présence du prétendu délégué  de la Présidence  Jules et du prétendu représentant du gouvernorat Emmanuel. Après investigations, les trois individus seront attrapés dans le Parc national, notamment Bahati Muguma Bahati, Mutula Nyarubasa Jules et Balume Kulimushi Balume. D’après leurs déclarations, ils seraient soutenus par les personnalités haut placés qu’ils ont citées.

Aussitôt acheminé à Bukavu, l’Administrateur du territoire assistant de Kalehe en charge des questions économiques, finances et développement, Pascal Cimana Masikilizano devenu cible « des menaces de mort de la part de du ministre provincial des Mines, Apollinaire Bulindi, du Lieutenant-colonel David T3 adjoint secteur chargé des opérations de Nyamunyunyi, et Frederick le garçon des courses du ministre provincial ». Dans ses menaces de mort, celui qui se présente comme étant le ‘seul patron des mines au Sud-Kivu, Apollinaire Bulindi, prétend que l’ordre de libérer ses personnes arrêtées vient de la Présidence de la République.

Etant donné que le Premier ministre et une forte délégation ministérielle séjourne à l’Est de la République pour évaluer l’état de siège, il est permit d’espérer que ce cas de banditisme environnement qui cherche à salir l’image des institutions de la République dans la perpétuation de l’insécurité et de l’exploitation illicite des richesses nationales, sera au menu.

Willy Makumi Motosia

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube