Cyclisme : Le rapport d’activités 2019-2021 présenté par la Liprocykin adopté par l’AGO

La Ligue Provinciale de Cyclisme de Kinshasa ‘’Liprocykin’’ que préside Mme Maria Tsakou a tenu son Assemblée Générale Ordinaire, le vendredi 29 juillet 2022  à l’Espace Terre Neuve, sise Rond- Point des huileries. Ces assises étaient supervisées par le chef de Division Urbaine des sports Tshimanga Mazamba. La Fédération Congolaise de Cyclisme ‘’Fécocy’’ était représentée par Olivier Mbuilu.

Les points ci-après étaient à l’ordre du jour : examen et adoption des rapports d’activités 2019 à 2021, examen et adoption du programme d’actions exercice 2022, examen et adoption du projet de budget exercice 2022 et détermination de la cotisation mensuelle pour 2022. Tous ces points ont été adoptés moyennant des amendements. Dans son mot de circonstance, Olivier Mbuilu a félicité la Liprocykin pour la tenue de ces assises et l’encourage à persévérer dans l’effort en tant que ligue miroir du cyclisme en RDC. A Kinshasa, constate-t-il,  des gens aiment le cyclisme et quand s’organisent les activités du cyclisme, elles ont un impact réel plus qu’ailleurs sur le territoire national.

Néanmoins, pour plus d’efficacité, il a prié la ligue de songer à sa redynamisation. S’il y a des gens inactifs, de procéder à leur remplacement car en cyclisme il n’y a pas d’entrée des recettes. Il faut des gens qui aiment la discipline et qui s’impliquent. Il demande au comité d’être soudé et cultiver l’amour au sein du groupe. Et il a salué la présence de Mme Véronique Kakwata, 2è Vice- Présidente de la Liprocykin. Et il espère de tout cœur que la ligue de Kinshasa va réellement décoller. M. Tshimanga loin des réalités, a déploré une certaine léthargie de la ligue parce qu’il ne reçoit pas des PV des réunions (le secrétaire tout comme la présidente Mme Maria Tsakou lui ont fait voir le contraire. La ligue organise régulièrement des activités. Et dans les prochains jours il aura les différents PV). Et répondant aux préoccupations de l’assemblée concernant la non prise en charge par la ville lors des compétitions nationales, il a fait comprendre que la ville éprouve d’énormes difficultés à tel point que le sport n’est pas pris en compte.

Antoine Bolia         

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube