Daniel Aselo lance le projet de professionnalisation de la police pour la population et la paix (PAP4)

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito, a procédé ce lundi 11 juillet 2022 au lancement du projet de professionnalisation de la police pour la population et la paix (PAP4) au commissariat de la police.

Dans son mot de circonstance, le patron de la sécurité nationale a rappelé que la phase 1 du projet de la professionnalisation de la police pour la population et la paix P4P a eu lieu de 2015 à 2018. L’objectif de ce projet est d’apporter une assistance technique et un appui pour le renforcement des capacités de la police nationale congolaise à travers la direction des écoles et formation.  La deuxième phase de ce projet s’est déroulée le 2 février 2022 à la commune Masina. A l’issue de ce projet, une police de proximité a été mise en place dans certaines villes de la République dans le souci d’instaurer la paix sur toute l’étendue du territoire national.

A travers la Jica, a précisé le VPM de l’intérieur, le gouvernement japonais a réalisé plusieurs projets inscrits à la fois dans le cadre stratégique à long terme et dans le plan d’octroi quinquennal de réforme de la police. L’orateur a rappelé le partenariat conclu par la Jica en collaboration avec le Pnud le 28 aout 2012 pour la formation de 1500 policiers dont 1000 à Goma et 500 dans les centres d’instructions de Kapalata, dans la province de la Tshopo pour un financement de deux millions de dollars.

Axe prioritaire de la réforme de la police nationale, a-t-il poursuivi, la formation de base, la formation spécialisée et le recyclage constituent un besoin énorme pour la police congolaise qui se veut professionnel. Selon lui, le PAP4 tombe à point nommé, car il répond aux besoins d’une police redevable et proche de la population.

Sous son mandat, Me Daniel Aselo accorde une attention particulière aux besoins de la police par le couronnement du programme de réforme en vue de la rendre professionnel. Dans son discours, il a invité la police nationale à relever le défi d’insécurité du phénomène Kuluna en y mettant un point d’arrêt définitif. Tout en encourageant tous les acteurs impliqués dans ce processus à bien travailler en synergie en vue de mieux capitaliser ces investissements, Me Daniel Aselo a exhorté la police à pérenniser les acquis de tout ce projet jusqu’à faire de la RDC un havre de paix et de sécurité.

Le patron de la sécurité nationale a souligné que ce projet reflète l’état des relations qui existent entre la République démocratique du Congo et le Japon, considéré comme partenaire clé dans la réforme de la police nationale congolaise. Il a salué l’intérêt louable manifesté par le gouvernement japonais à l’endroit du gouvernement congolais à travers cette coopération bilatérale, instauré depuis 2004, par le biais de l’agence japonaise coopération internationale, Jica, en faveur de la police nationale congolaise en plein processus de sa réforme.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube