Dans son discours d’hommage à Laurent Cardinal Monsengwo: Très ému, Gentiny Ngobila craque

Gentiny Ngobila dépose sa gerbe de fleurs

A peine le corps inerte de Laurent Cardinal Monsengwo est arrivé dans l’enceinte de la Cathédrale Notre Dame du Congo, à Kinshasa-Lingwala, une célébration eucharistique a été organisé en présence du Premier ministre, des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, sans oublier les officiels venus de la République du Congo.

Aussitôt atterri à Kinshasa, la dépouille mortelle du 3ème Cardinal de la Rdc a été escorté avec un impressionnant cortège depuis l’aéroport de Ndjili jusqu’à la Cathédrale Notre-Dame du Congo (Lingwala). Tous les évêques des différents diocèses de la République Démocratique du Congo ont participé à cette célébration mémoriale. En tête du Clergé catholique, l’Ordinaire du lieu, le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa.

Le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka, présent à cette célébration, a eu l’occasion de rendre au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, un vibrant hommage, au nom des kinois et au sien propre.

Après l’homélie fait par l’Evêque d’Idiofa, Monseigneur José Moko, le patron de la Ville de Kinshasa a pendant sa prise de parole fait l’oraison funèbre de l’illustre disparu qu’il a qualifié de Prince de l’Eglise et grand acteur de la scène politique de notre pays.  Gentiny Ngobila Mbaka a relevé l’importance de rendre hommage aux grands esprits lorsqu’ils passent d’une vie à trépas.

Étant donné que ces hommages permettent de conserver les souvenirs des valeurs humaines, intellectuelles et spirituelles au profit des générations futures.  Le Premier Citoyen de la Ville de Kinshasa a regretté la disparition d’un   baobab, d’un encrage qu’est le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya dont le pays avait encore besoin.

Gentiny Ngobila a également fait l’éloge du prélat qui était pour lui une personnalité avec qui il a développé des relations très étroites et qui lui a donné l’occasion de s’abreuver à la source de sa sagesse dont il a bénéficié depuis l’époque où il était à la tête de la province du Mai-Ndombe, province d’origine du Cardinal Laurent Monsengwo. En Somme, beaucoup de souvenirs qui ont tissé des liens solides entre les deux hommes.

« Je béni le Seigneur Dieu tout-puissant qui par sa grâce et sa divinité a permis que je sois Gouverneur de Kinshasa en cette période spéciale de l’église catholique avec la création à Rome du Cardinal Fridolin Ambongo. Cette cérémonie à laquelle j’ai participé, a fait de moi l’un des rare dirigeants d’une ville africaine qui compte deux cardinaux », a déclaré le Premier Citoyen de Kinshasa

 Visiblement très ému par la douleur qui ronge son cœur, le Patron de la capitale congolaise a tenu à remercier celui qu’il considère comme une figure paternelle de premier ordre, pour le travail inlassable qu’il a abattu pour la Ville de Kinshasa en tant que pasteur, artisan de la justice et de la Paix.  « J’étais très fier d’avoir dans ma ville une personnalité d’un tel charisme, un loyal et fidèle serviteur de Dieu », a dit Gentiny Ngobila Mbaka.

Le Cardinal Laurent Monsengwo qui a été un fervent défenseur de la vision Kinshasa Bopeto du Gouverneur laisse derrière lui une mission pour laquelle le patron de la ville a sollicité la continuité du soutien au combat auprès du Père Tout-Puissant par ce grand homme qui vient de rejoindre le Panthéon.

Il faut noter que Gentiny Ngobila Mbaka a également profité de la tribune pour présenter ses condoléances à l’Archevêque de Kinshasa, le Cardinal fridolin Ambongo ainsi qu’à toute la République Démocratique du Congo. Gentiny Ngobila Mbaka a fini, la mort dans l’âme son intervention avec un chant liturgique en lingala traduit par :  » Kinshasa, lève-toi et brille « 

Par la suite, le corps de feu le Cardinal Laurent Monsengwo est retourné à la morgue de l’hôpital Saint Josep où il est gardé jusque demain mardi. Entre-temps, en vue de permettre aux fidèles catholiques de bien pleurer leur Cardinal, des messes sont organisées dans différentes paroisses. Le rendez-vous est pris pour demain jeudi où le Cardinal Laurent Monsengwo recevra les hommages officiels, en présence de Félix Tshisekedi et Denis Sassou Ngwesso, avant son inhumation dans la cathédrale Notre Dame du Congo, ce mercredi.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube