Dans une lettre au Premier ministre : Le GPDPP exige le paiement des dettes du second semestre 2021 avant d’enchainer avec le premier trimestre 2022

Faisant suite à la lettre de la SEP référencée DEX.DIR/0066/22-NGF/maga du 09 mai 2022 concernant la Transmission de l’évolution des stocks, le Groupement Professionnel des Distributeurs de Produits Pétroliers (GPDPP), a l’honneur de revenir par la présente sur les difficultés ci-dessous, qui ont finalement conduit le secteur de la distribution pétrolière au risque d’une rupture totale des stocks par suite du fait que le système d’approvisionnement du pays est complètement déstabilisé.

Il s’agit notamment de la forte dégradation des trésoreries et érosion financière des sociétés commerciales qui supportent l’achat de produits pour revente à perte; du 1er juillet 2021 au 31 mars 2022, l’Etat doit aux trois sociétés qui supportent le marché de l’Ouest dont la ville de Kinshasa un montant de plus de 192 Millions USD (Cobil : 57 M$ ; Engen : 84 MS; Total : 51 MS).

Il y a aussi l’endettement hors norme des sociétés commerciales auprès des Fournisseurs de carburants ; le montant à ce jour dépasse 220 Millions USD (Cobil : 60 M$ ; Engen : 85 MS; Total : 75 M$).

Les conséquences de cette situation désastreuse sont nombreuses et à multiples effets négatifs :

  1. Perte de crédibilité auprès des Fournisseurs de produits pétroliers et remise en cause du système de mise en consignation des stocks dans le pays qui a pourtant été toujours salutaire pour l’approvisionnement de l’Ouest et donc une baisse drastique des stocks des fournisseurs,
  2. Baisse des stocks des sociétés commerciales suite à l’incapacité financière de renouveler les stocks et au manque de flexibilité quant au choix de fournisseurs qui n’apportent plus de produits. Nous signalons que le secteur aviation est déjà dans un état critique de rupture de stocks suite à la combinaison des facteurs déjà expliqués ci haut.
  3. Incapacité des trois sociétés commerciales d’honorer leurs engagements envers les Sociétés de Logistiques: la dette est de plus de 70 Millions de dollars; ce qui empêche ces sociétés non seulement de faire face aux charges habituelles mais aussi de pouvoir investir et améliorer leurs équipements au service du pays.

Comme discuté et convenu au cours de la réunion que vous avez présidée le 06 avril 2022, rappelle le GPDPP qui poursuit que la profession attend les solutions idoines à ce problème à savoir un ajustement progressif des prix accompagné de paiements réguliers des dettes cumulées à ce jour. A cet effet, il était urgent de procéder à la certification et au paiement des dettes du second semestre 2021 avant d’enchainer avec le premier trimestre 2022. « Nous déplorons qu’à ce jour la certification n’ait pas été faite, soit un retard de 11 mois », dit-il.

Tenant compte de l’état critique actuel des stocks dans la partie Ouest du pays et dans le but d’éviter au système une asphyxie totale suivie de files de véhicules dans nos stations-service, nous sommes contraints d’appliquer le contingentement avec la fermeture des stations-service à partir de 18H00 à compter du vendredi 21 mai 2022, et cela, pour prolonger, tant soit peu, la couverture par les faibles stocks disponibles.

Le GPDPP explique que pour le Jet A1, du fait de ce faible niveau de stock, nous sommes dans l’incapacité d’avitailler les aéronefs de nos clients et nous constatons avec regret que le changement de la structure pour ce produit n’a pas été appliqué alors que les services de l’Etat dont la DGDA considèrent que le système doit l’appliquer et sollicitons une clarification quant à ce problème.

« Tenant compte de l’urgence et de la persistance de nos problèmes restés longtemps sans solution, nous continuons de nous tenir à votre disposition pour de plus amples éclaircissements et nous vous confirmons encore une fois notre soutien total à l’Etat en matière d’approvisionnement du pays. Nous vous prions de bien vouloir croire, Excellence Monsieur le Premier Ministre, en l’assurance de notre très haute considération », termine GPDPP.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube