Décédé le 10 juin 2021: Honoré Mulangu conduit en sa dernière demeure

Arraché de l’affection humaine le 10 juin 2021, à l’âge de 72 ans, c’est ce mardi 29 du même mois que Honoré Mulangu Pongola a été conduit en sa dernière demeure, au cimetière de la Nécropole entre ciel et terre. Il laisse une riche progéniture, un très riche parcours et des investissements. Un grand homme vient de partir vers son Créateur, celui qu’il a servi avec abnégation et celui pour lequel il s’est efforcé de copier le modèle, conformément à Mathieu 5, 48 selon lequel : « Soyez donc parfaits, comme votre père céleste est parfait ». Ses obsèques, organisées à l’esplanade de l’hôpital du Cinquantenaire, a connu la présence du président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, d’autres autorités et membres de différentes corporations.

De son vivant, Honoré Mulangu était fidèle de l’Eglise « Parole de vie », dirigée par le pasteur Tsimba, dont il servait Dieu dans l’accueil. C’est Mulangu qui était à la porte de l’Eglise pour donner l’occasion à tous ceux qui viennent chercher le Seigneur d’écouter confortablement la parole de Dieu. « Il nous laisse un héritage de sourire, de service et d’humilité », a indiqué le pasteur Tsimba, avant de citer Genèse 5, 24 : où la bible nous parle d’un homme de 365 ans. A son sujet, il est dit : Hénoch marcha avec Dieu et ne fut plus, parce que Dieu le prit.

Et d’enchainer, « Être recueilli sur les bras du Seigneur dans la félicité, est un grand honneur. Il n’y a pas d’âge pour marcher avec Dieu. Hénoch, c’est à 65 ans qu’il s’est marié. Il a marché avec le Seigneur pendant 300 ans ». S’adressant à Maman Symphorose et à toute la progéniture de Mulangu, il leur a dit que ce n’est pas celui que nous pleurons qui est en détresse. Nous pleurons du fait que nous n’aurons plus de son sourire, de son humilité, son service. Le plus important, je vous prie, marcher avec Dieu. Comme le dit Amos 3, 3 : marcher avec Dieu, c’est se convenir avec lui, se mettre d’accord avec lui, faire alliance avec lui, harmoniser sa vie à ce que Dieu dit, se décider à le suivre. Tout celui qui marche avec Dieu, il se retrouvera un jour dans ses bras. Hénoch n’a pas connu la mort, Dieu le prit. Pour le pasteur, la naissance et la mort sont des voies obligées pour chaque être vivant, pour entrer dans ce monde et pour y sortir.

Cependant Dieu dans sa souveraineté, donne des exceptions comme à Hénoch, le prophète Elie, … L’apôtre Paul s’adressant aux croyants leur dit que certains croyants ne verront pas la mort. Ils seront transformés, ils seront enlevés dans les airs à la rencontre de Dieu. Même si l’on ne recevait pas la grâce d’être pris auprès de Dieu sans connaitre la mort, Jésus-Christ dit, celui qui croit en moi ne mourra point. Pourquoi parle-t-il ainsi ? C’est parce qu’il vivra quand bien même il mourra. Avant d’ôter l’ânon de Maman Symphorose Mulangu et de casser le mariage conformément à la bible, le pasteur Tsimba a invité l’assistance à marcher avec Dieu. Et si vous marcher avec lui comme Hénoch, vous serez recueilli dans son palais céleste. « Marcher avec Dieu et vous vous retrouverez avec lui dans la gloire », insiste-t-il.

Mulangu est mort comblé

Comme le dit si bien Genèse 25, 8 : « Abraham expira et mourut, après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours, et il fut recueilli auprès de son peuple », les 72 ans de Mulangu, c’est à la fois peu et beaucoup. Son parcours jalonné par les hauts et les bas devra servir de modèle à la génération présente et à venir. Il aura été le modèle en faisant son travail, partout où il est passé, avec conscience et professionnalisme. Il laisse une famille soudée avec des enfants éduqués dans la crainte de l’Eternel. Dans sa vie, pour tous ceux qui l’ont connu, Mulangu n’a fait que du bien. C’est en ce sens qu’il faut comprendre les foules venues de tous les coins du monde à ses obsèques. Préso wa yaya, comme j’aimais bien l’appeler, c’est aussi le modèle de succès professionnel. L’enfant qu’il a engendré, Africana Palace, dans la commune de Lingwala, demeure un modèle et un succès pour quiconque le visite. Adieu Saint Honoré Mulangu, avec l’espoir de vous retrouver ainsi dans la félicité céleste.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube