Délocalisation du Camp Katindo au Nord-Kivu : Une feuille de route a été dressée, reprenant les préalables à accomplir avant la signature du contrat de PPP

Le troisième et dernier dossier a été présenté par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire sur l’état d’avancement du projet de délocalisation et relocalisation du Camp Katindo à Goma dans la province du Nord-Kivu.

En effet, à la suite de la décision du Conseil des Ministres, une série de réunions techniques de la Commission Interministérielle a été organisée au Ministère de l’Aménagement du Territoire avec les experts des Ministères sectoriels impliqués.

Ces réunions ont permis de dégager les orientations à suivre dans l’implémentation de ce projet. Il en est ressorti, à cet effet, la nécessité de diligenter une mission d’experts sur terrain à Goma en vue de faire un état des lieux technique et juridique au regard de cette problématique de relocalisation du camp Katindo et ce, en vue d’orienter les décisions de l’Etat dans la matérialisation dudit projet.

La mission déployée sur terrain, du 26 au 29 avril 2022, a permis d’atteindre les résultats suivants : Les limites du Camp Katindo ont été repérées et reconstituées ; La faisabilité juridique du projet et les espaces libres de toutes contraintes ont été définis ; Les sites proposés par le partenaire ont été identifiés et la conformité de leurs titres respectifs vérifiée ; Tous les aspects juridiques liés aux travaux d’aménagement de l’espace concerné par le projet maitrisés ; L’Avis technique de l’Observatoire Volcanologique de Goma en rapport avec le choix de l’emplacement du site devant abriter le nouveau camp dénommé camp Félix Tshisekedi Tshilombo a été obtenu ; Les Études d’impact environnemental et social du nouveau camp ont été effectuées ; L’Expertise foncière et Immobilière pour dégager la valeur vénale du camp Katindo a été proposée par les services de la Division Provinciale des Affaires Foncières de la Province du Nord-Kivu sur demande de la Commission Interministérielle.

Fort des avancées réalisées dans ce dossier, une feuille de route a été dressée, reprenant les préalables à accomplir avant la signature du contrat de Partenariat Public Privé avec le partenaire privé.

 Il s’agit de : L’obtention des cahiers des charges de dimensionnement du nouveau Camp en termes de bâtiments, d’infrastructures, d’équipements à y installer, à élaborer par Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants ; La signature de l’Arrêté Interministériel de désaffectation du Camp Katindo entre le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire et le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants ; L’obtention de l’autorisation spéciale en vue de conclure le de Partenariat Public-Privé suivant la procédure de gré à gré ce, au regard du caractère stratégique et sécuritaire du projet.

Partant, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire a sollicité du Conseil l’approbation du Rapport de la mission relative à l’état des lieux juridiques et techniques du projet réalisée par les experts des Ministères impliqués dans ce projet. Mais aussi le quitus pour la conclusion du contrat de partenariat avec les Etablissements Yetu et l’appui technique et financier du Gouvernement. Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ce dossier.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube