Des chefs d’établissements suspendus pour non-respect de la mesure de la gratuité de l’enseignement

L’intersyndical des enseignants de Beni, dans la province du Nord-Kivu s’est réuni mercredi 18 août 2021,  en Assemblée générale extraordinaire, pour analyser la suspension des chefs d’établissements scolaires accusés d’avoir violé la mesure de la gratuité de l’enseignement de base dans la province éducationnelle du Nord-Kivu2.

Dans leurs échanges, les professionnels de l’éducation ont avant tout décrié ces suspensions en les qualifiants d’injustes.

Selon eux, si certains chefs d’établissements percevaient de l’argent, c’est à cause de « l’irresponsabilité » de la part du gouvernement qui n’a pas respecté ses engagements vis-à-vis des enseignants nouvelles unités.

Notez que dans la sous-division de l’EPST ville de Beni, plusieurs directeurs et préfets ont été suspendus de leurs fonctions sur instruction du Directeur provincial, pour non-respect de la mesure de  gratuité de l’enseignement.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube