Désignation du président de la CENI et d’un membre de la plénière: Christophe Mboso accorde 48 heures aux confessions religieuses

Jusque tard dans la soirée de la journée de mercredi 28 juillet 2021, les confessions religieuses ont été dans l’incapacité d’harmoniser leurs violons et de désigner consensuellement celui qui aura la lourde charge de remplacer Corneille Nangaa à la tête de la CENI. L’image donnée par les confessions religieuses laisse craindre le pire. Signe qu’après la désignation du successeur à Nangaa, on risque d’assister à des communiqués de rejet de tel ou tel autre candidat.

« Au dernier jour du calendrier fixé aux composantes pour le dépôt des procès-verbaux de désignation de membres de la Commission électorale nationale indépendante ‘CENI), et des pièces y afférentes conformément à l’article 12 de la loi du 20 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la CENI telle que modifiée et complétée à ce jour, le président de l’Assemblée nationale l’honorable Christophe Mboso N’Kodia Pwanga  n°10/013 a reçu dans son cabinet de travail les chefs des confessions religieuses chargés de désigner le président de la CENI et un membre à la plénière », indique un communiqué du Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Samuel Mbemba Kabuya.

Et d’ajouter, à l’issue des concertations, un délai supplémentaire de 48 heures leur a été accordé aux fins de transmettre les dossiers complets de leurs candidats à l’entérinement par l’Assemblée nationale. Ce délai expire ce vendredi 30 juillet 2021 à minuit.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube