Devant les fidèles catholiques réunis à Bonzola : Tshisekedi sollicite un second mandant pour parachever l’œuvre qu’il a entamée depuis 4 ans

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a pris part à la première messe de l’année, ce dimanche 1 Janvier 2023, à la Cathédrale St Jean-Baptiste de Bonzola, au cœur de la ville de Mbuji-Mayi.

Célébrée avec le curé de la Cathédrale, Sylvain Nkongolo Lukuishi, la messe a connu une présence nombreuse des fidèles et personnalités venues de Kinshasa et des autres provinces du Grand Kasaï, à leur tête les gouverneurs venus pour le besoin de la cause.

Tirant son homélie de 3 passages : Nombre 6: 22- 27, Luc 2: 16-20 et Gal 4: 4-7, l’Archevêque de Mbuji-Mayi, Mgr Emmanuel Bernard Kasanda, a exhorté le peuple de Dieu à pouvoir bannir les maux destructeurs de la nation, pendant 2022, et adopter un comportement conséquent pour amener le pays vers le chemin du développement.

Il a aussi demandé aux chrétiens de prier régulièrement pour le Chef de l’État qui ne ménage pas ses efforts afin de construire un Etat qui a tant souffert. En passant, il a mentionné la situation de l’Est de la Rdc et le conflit tribalo- ethnique à Kwamouth et ses environs.

S’adressant particulièrement au Président de la République, l’Évêque de Mbuji-Mayi a utilisé, une formule langagière tirée de la sagesse bantu. En tshiluba, il a fait allusion à l’oiseau et à la poule. Le premier s’envole après avoir mangé, tandis que la deuxième rentre dans la maison après avoir accompli le même exercice. Et de conclure : »Vous êtes une poule donc l’enfant de la maison de père et de mère ». Ce qui a soulevé une salve d’applaudissements à travers l’assistance.

Il a invité les fidèles présents et les Congolais, dans leur ensemble, d’accorder un second mandat à Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Sollicité pour prendre la parole, privilège réservé aux personnalités importantes, le Président Félix Tshisekedi a remercié la population pour l’accueil et souligné venir simplement passer ensemble la fête de Nouvel an, non sans leur demander de prier pour lui et à lui donner un deuxième mandat pour parachever et terminer l’œuvre qu’il a entamée depuis 4 ans.

Cette messe a été l’un de temps fort du séjour mbujimayien du Commandant suprême.

Disons que la Cathédrale St Jean-Baptiste de Bonzola fut construite de 1949 à 1951, comme d’abord Aumônerie de la MIBA, avant de devenir le siège de l’archevêché.

Comptant 2500 fidèles, son premier évêque fut Mgr Joseph Nkongolo, dont la tombe se trouve au sein de la Cathédrale, et avait eu comme successeur, Mgr Tshibangu Tshishiku, ancien Recteur de l’Université Nationale du Zaïre (UNAZA).

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube