Drc-Africa Business Forum 2021 : Julien Paluku mobilise pour le développement d’une chaîne de valeur

Devant la presse tant nationale qu’internationale ce mercredi à Kinshasa,  le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a annoncé officiellement  la tenue dans la capitale congolaise du  24 au 25 novembre prochain  du  DRC-Africa Business Forum sur le développement d’une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries et véhicules électriques et des énergies renouvelables grâce au cobalt et  lithium. Ce forum d’affaires  auquel prendra  part une dizaine de Chefs d’Etats africains est assis sur une étude menée par Bloomberg  qui révèle que le potentiel de ce marché  des batteries et véhicules électriques est estimé à 8 mille milliards de dollars américains.

C’est sous le thème : « Développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques, du marché des véhicules électriques et des énergies propres », que le ministère de l’Industrie, en collaboration avec la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), s’apprête à organiser, du 24 au 25 novembre 2021, un Business Forum qui verra la participation de différents acteurs, dans le but de stimuler le développement d’une chaîne de valeur et d’un marché dynamique pour les batteries, véhicules électriques et énergies renouvelables en Afrique.

C’est M. Julien Paluku, ministre de l’Industrie qui l’a dit lors d’un point de presse organisé dans l’enceinte de l’immeuble de la territoriale. Selon un communiqué de presse publié à cet effet, le développement de cette chaîne de valeur permettra à l’Afrique de concourir pour gagner une plus grande part du marché des batteries de véhicules électriques en pleine expansion, dont la valeur est estimée à 8,8 mille milliards de dollars américains d’ici à 2025.

Un paradoxe

Il sied de souligner que cet événement panafricain est une résultante d’un questionnement des autorités africaines en général et congolaises en particulier sur la transformation des ressources naturelles africaines en valeur économique. L’un des principaux objectifs de l’évènement consiste ainsi à améliorer la participation des pays africains dans la chaine de valeur des batteries, voitures et énergies propres afin d’impacter significativement le train de vie des congolais et des ressortissants d’autres pays africains en créant des emplois décents et stables.

Ainsi, la contribution des pays africains dans cette chaine de valeur est restée insignifiante parce que les principaux composants issus des minerais tels que le cobalt, le cuivre, le lithium, le manganèse et le graphite ne sont pas fabriqués localement et ces minerais sont exportés sans aucune plus-value.

Disons que cet événement a deux particularités. Il procède d’une étude menée par la firme Bloomberg Nef à l’initiative des partenaires techniques ayant mis en lumière le potentiel de la Rdc et des pays africains en minerais pour batteries, susceptible de promouvoir une industrialisation axée sur les ressources naturelles, y compris la production de précurseurs de batteries de cellules de batteries, l’assemblage de cellules et enfin, les véhicules électriques.

Il s’agit aussi d’offrir directement la possibilité de mobiliser 2,1 milliards de dollars dont 1,1 milliard par AVZ International qui va exploiter le Lithium de Manono dans le cadre d’un accord de collaboration avec la Rdc et le 1 milliard de dollars par les institutions financières panafricaines.

Ainsi, des gouvernements, des banques de développement, des institutions financières privées,d es groupes industriels et des réseaux commerciaux, des principales entreprises automobiles africaines, des entreprises mondiales de batteries et de véhicules électriques et des experts en la matière participeront à ce Business Forum en Rdc.

Et ce, d’autant que l’événement se veut une rencontre pratique et riche en contenu comprenant des sessions plénières, des tables rondes interentreprises, des exposés des principales entreprises et investisseurs africains, ainsi que des sessions de réseautage, en vue de définir une feuille de route claire pour un bond de l’Afrique dans la chaine de valeur mondiale des batteries et véhicules électriques.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube