Eliminatoire de la Coupe du monde féminine Costa Rica 2022: Rdc vs Sao Tomé E Principe confirmé pour ce lundi 9 août

Il n’y aura pas de forfait à domicile de la RD Congo. Les Léopards dames U20 joueront bel et bien leur match aller des éliminatoires de la Coupe du monde féminine Costa Rica 2022 contre le Sao Tomé e Principe. De commun accord, les eux Fédérations engagées dans cette compétition se sont convenues du report de ce match. Ainsi donc, initialement prévue pour ce samedi 7 août au stade TP Mazembe à Lubumbashi, puis le dimanche 8 août prochain dans les mêmes installations, la rencontre des Léopards U20 de la RD Congo face au Sao Tome e Principe est finalement reculée au lundi 9 août dans les mêmes conditions.

Cela, particulièrement au regard des difficultés connues par la délégation saotoméenne pour faire décoller leur aéronef jusqu’à Lubumbashi, faute de diverses autorisations de survol et d’atterrissage suivant leur plan de vol, voici près de 48 heures. Il a fallu des interventions particulières au sommet de l’Etat pour décanter la situation. Surtout qu’il y avait aussi le forte pression de la Confédération africaine de football (CAF), organisatrice du match dont les officiels désignés se trouvent déjà dans la capitale cuprifère.

S’il est aussi vrai que du côté de nos filles juniors, certaines vidéos ont circulé dans les réseaux sociaux faisant état de leur désappointement, « caprices de jeunesse » sans nul doute, il n’y avait cependant rien d’aussi désespéré. On sait en effet, au pays, que les formalités de chancellerie ne sont pas toujours faciles. Ce qui n’est pas normal du tout.

Néanmoins, il était connu de tous que le Ministère des Affaires étrangères avait connu il y a peu un problème de stock de passeports. C’est de l’histoire ancienne à l’instant. La délégation de nos Léopards dames U20 sont déjà en possession de ce précieux sésame, leurs passeports de service devant les qualifier au match.

Comme on peut s’en rendre à l’évidence, tout est rentré dans l’ordre des choses. Le Gouvernement de la République, par le truchement du ministre des Sports et loisirs, Serge Nkonde, a activé la diligence pour que la régularisation administrative se fasse dans les meilleurs délais.

La Fédération congolaise de football association (FECOFA), quant à elle, est restée sur la brèche pour que nos jeunes joueuses congolaises soient à leur rendez-vous dans les meilleures dispositions possibles. Aux pouliches du coach Andy Futila Magloire de nous faire plaisir à présent.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube