En Belgique : Modeste Bahati signe avec Eliane Tillieux un accord de coopération interparlementaire

Signature ce jeudi 2 juin 2022 au siège du parlement fédéral belge de l’accord de coopération interparlementaire entre Mme Eliane Tillieux, représentante de la chambre des représentants, qui a signé pour la Belgique et Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, représentant la Rdc. Modeste Bahati Lukwebo est à la tête d’une délégation de 9 sénateurs. L’on apprend qu’il a été chaleureusement accueilli par la présidente de la chambre des représentants belges, le président du Sénat belge, ainsi que des parlementaires.

Dans son discours, Modeste Bahati a indiqué que la cérémonie qui nous réunit ici ouvre une nouvelle ère dans le cheminement de la coopération parlementaire. « Cette coopération augure d’importantes opportunités pour nos deux parlements et nos deux pays », dit-il.  En effet, l’Accord signé ce jour permettra de renforcer les capacités institutionnelles, techniques et administratives de nos députés et Sénateurs et de l’ensemble du personnel technique des deux chambres des Parlements respectifs, tout en consolidant nos liens d’amitié par des échanges interparlementaires basés sur un dialogue permanent pouvant aborder, sans tabou, toute matière d’intérêt commun pour nos deux Pays.

Cette coopération interparlementaire sera concrétisée, entre autres par des missions officielles ou des visites de travail des Présidents et des Bureaux des Assemblées, des parlementaires et des fonctionnaires, des membres de Gouvernements, des missions d’étude par les parlementaires, des stages de perfectionnement et des bourses d’études, des missions d’échange d’expérience et de formation. Des missions économiques, politiques ou privées font partie intégrante de cette coopération.

Il a aussi rappelé que le forum économique belgo-congolais qui vient de se tenir avec succès à Kinshasa il y a deux mois, et celui qui aura lieu à Bruxelles sous peu, font partie de cette dynamique. La dotation d’une unité de recherche et de documentation aux deux chambres composant le Parlement congolais, le transfert de l’expertise et la formation en matière de communication et de démocratie parlementaire pourraient faire partie des éléments clés de cette coopération interparlementaire entre nos deux Etats.

« Il y a lieu de rappeler ici que cet échange d’expériences portera également sur des matières juridiques et législatives, notamment sur le contrôle parlementaire, l’administration parlementaire, le rapportage parlementaire, la technologie de l’information et de la communication parlementaire avec un accent particulier sur l’information des citoyens et ses relations avec les médias….), le protocole parlementaire ainsi que la coopération avec la société civile », explique le président du Sénat congolais.

Modeste Bahati a assuré que toutes ces actions seront fondées sur des valeurs du Genre et des Droits Humains de la femme, de promotion des droits de l’Homme, de bonne gouvernance, etc., des valeurs auxquelles je reste très profondément attaché en ma qualité d’enseignant, de croyant et d’ancien Président de la Société Civile du Congo.

Un accord qui tombe à pic

« Au moment où la République Démocratique du Congo est contrainte de consacrer plus de 40% de son budget annuel aux dépenses militaires, pour faire face à une guerre injuste lui imposée depuis plus d’une génération dans plusieurs parties, les plus riches en ressources naturelles de l’Est du pays, cet accord tombe à point nommé », dit-il. Car, s’il peut contribuer à sensibiliser les acteurs concernés à revenir à la raison, à travers une coopération interparlementaire fondée sur une communion des valeurs et des intérêts, dans une logique des échanges économiques,  éthiques et équitables profitables à toutes les parties, il aura atteint son objectif ultime, à savoir celui de contribuer à l’avancement et au développement harmonieux de nos pays respectifs.

Tel est le souhait ardent de nos Chefs d’Etats et de nos peuples qui attendent beaucoup de cette initiative parlementaire. Pour notre part, dit-il, nous prenons l’engagement de mettre rapidement en œuvre cet accord afin que les Belges et les Congolais s’approchent davantage dans une coopération mutuellement avantageuse.

JMNK

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube