En finançant le projet de l’avenue Nzolana : La SICOMINES confirme sa volonté de demeurer aux côtés des Congolais

Une ambiance extraordinaire a régné ce jeudi 20 octobre 2023 lors du lancement des travaux de construction et de modernisation de l’avenue Nzolana. En effet, le projet de l’Avenue Nzolana est le premier projet que la SICOMINES finance suivant la mise en production de la deuxième Phase du Projet Minier. D’ailleurs, un lot de projets d’infrastructures de 150 millions de dollars est en cours de démarrage. A travers ces gestes, la SICOMINES confirme sa bonne volonté de demeurer aux côtés du peuple congolais dans la réalisation de nouvelles œuvres pour améliorer leur niveau de vie.

Cette cérémonie de lancement des travaux de l’avenue Nzolana s’est déroulée en présence du ministre des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro, du Chargé d’Affaires de l’Ambassade de Chine en Rdc, M. Wang Hailong ; du Directeur général de la SICOMINES, Li Sheng et d’autres invités de marque. Ceci constitue non seulement un grand et formidable évènement pour la commune de Ngaliema, mais surtout une action concrète de la SICOMINES pour aider la population.

A travers cette action, SICOMINES apporte sa modeste contribution à la matérialisation de la vision «Le Peuple D’Abord » du Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et au Programme de Développement Local de 145 Territoires.

À cette occasion, au nom de tous les employés de la SICOMINES, je salue le lancement des travaux de l’avenue Nzolana, et j’adresse mes sincères salutations à tous les constructeurs participant à ce projet ! En même temps, je leur exprime mes vifs remerciements pour l’engagement pris d’achever dans les délais cette route d’un grand intérêt économique et social pour la partie Ouest de la ville de Kinshasa. J’exhorte la population à faciliter la tâche à toutes les parties concernées par ce chantier.

Comprendre la SICOMINES

A en croire Li Sheng, le Groupement d’Entreprises Chinoises, en tant que représentant du Gouvernement chinois, a signé avec le Gouvernement congolais la Convention de Collaboration relative au Développement d’un Projet Minier et d’un Projet d’Infrastructures en République Démocratique du Congo.

C’est sur la base de cette Convention qu’est établie la SICOMINES, société joint-venture sino-congolaise. Le Projet de Coopération a pour objet de mettre en place le financement pour la construction des infrastructures à travers l’exploitation minière.

« Afin d’améliorer au plus vite l’état des infrastructures en RDC, la SICOMINES a pris un énorme risque en mobilisant, avant même la mise en production du Projet Minier, quelque 400 millions de dollars de financement afin de démarrer les 12 projets d’infrastructures qui étaient sélectionnés comme prioritaires par le Gouvernement congolais », explique-t-il.

Et ce, avant d’ajouter que jusqu’à présent, l’investissement cumulé aux infrastructures a atteint 1 milliard dollars et 43 projets d’infrastructures ont été construits. C’est le cas du le Boulevard du 30 juin, le Boulevard Triomphal et l’Hôpital du Cinquantenaire.

Signalons que les projets d’infrastructures couvrent toute l’étendue de la RDC. À travers cela, 480 km de routes et plus de 100 000 mètres carrés des bâtiments et ouvrages ont été construits. Tous ces projets ont été réalisés dans le cadre d’une étroite coopération sino-congolaise.

Ainsi, le Ministère des Infrastructures et Travaux Publics prend en charge la sélection et la localisation des projets; la SICOMINES assure le financement; la SISC se charge de la construction, l’ACGT supervise les travaux ainsi que leur qualité, tandis que le Bureau de Coordination assume le travail de coordination générale.

Cette fois-ci, le lancement du projet de l’avenue Nzolana marque le début d’un nouveau chapitre de projet d’infrastructures dans le cadre de la coopération sino-congolaise.

La SICOMINES toujours aux côtés des Congolais

Signalons que la SICOMINES met toujours en pratique sa mission d’entreprise consistant à « soutenir le développement de la RDC et améliorer le bien-être du peuple congolais », s’efforce de réaliser des projets sociaux afin d’améliorer le cadre et les conditions de vie de la population locale. Les emplois créés par le projet ensemble atteignent 10500 personnes.

Elle a investi un total de 8 millions de dollars américains dans les projets sociaux, en plus desquels a signé le Cahier des Charges avec les communautés locales sur un budget de plus de 11 millions de dollars américains.

Durant la pandémie de la COVID-19, la SICOMINES a offert à quatre reprises de contributions à la fois financières et matérielles au Gouvernement Central et au Gouvernement Provincial du Lualaba pour soutenir le pays dans la lutte contre la pandémie.

Après l’éruption du volcan au Goma, la SICOMINES a activement accompagné les habitants des zones sinistrées par l’intermédiaire des gouvernements central et provincial en contribuant des fonds et des fournitures de secours.

Le projet social le plus récent était la dotation faite vendredi dernier, à savoir la remise des kits scolaires au lycée Tobongisa, qui se trouve justement dans la même commune, dans le but de renforcer la matérialisation de la gratuité de l’enseignement lancée par le Président Félix Tshisekedi.

Grâce à ses efforts actifs, la SICOMINES réussit à apporter constamment de nouveaux changements au peuple congolais.

Pour M. Li Sheng, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo accorde un grand soutien et des attentes au Projet SICOMINES, et il a reçu plusieurs fois l’équipe de direction de la société. D’ailleurs, lors de sa visite sur le site de la SICOMINES en mois de mai de l’année précédente, il a exprimé son espoir de voir la SICOMINES apporter de nouvelles opportunités au développement de la RDC.

Que des défis

Depuis un certain temps, des perturbations telles que la COVID-19, la logistique et les transports, le problème de sécurité et le climat des affaires ont fortement gêné le développement de notre société.

Le 12 octobre dernier, à l’occasion du séminaire du 50ème anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques entre la Chine et la RDC, M. Zhu Jing, ambassadeur de Chine en RDC, a réaffirmé la volonté du gouvernement chinois de «continuer à encourager les entreprises chinoises, à investir en RDC, à accompagner la RDC à développer les chaînes de valeur de l’industrie locale à partir de ses ressources naturelles »,avant d’ajouter : «Nous invitons en même temps au gouvernement congolais à continuer à améliorer le climat des affaires, et à renforcer la promotion de la sécurité des entreprises et ressortissants chinois en RDC. »

Lors de la rencontre entre l’Ambassadeur de Chine Zhu Jing et le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, la Chine a exprimé sa volonté d’accompagner la mise en œuvre du projet de Développement à la base de 145 Territoires de la RDC. Parmi les partenaires du pays, la Chine est la première à exprimer une telle volonté.

Face aux opportunités et défis, la SICOMINES promet de répondre à l’appel des deux pays et accélérer la mise en place des investissements aux infrastructures en s’appuyant sur la réalisation rigoureuse du Projet Minier.

Accompagnant le gouvernement congolais, la SICOMINES affiche une bonne volonté de financer plus d’infrastructures en faveur de l’État et du peuple congolais.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube