En présence de Félix Tshisekedi: Inauguration d’un projet test d’éclairage public à Ndjili-Brasserie

Ce vendredi 06 août 2021, sous le haut patronage du président de la République, Félix Tshisekedi, l’Agence nationale de l’électrification et des services énergétiques en milieux rural et périurbain (ANSER), a procédé, sous l’égide du ministère des Ressources hydrauliques et électricité, à l’inauguration de son projet test d’éclairage public conçu à titre de démonstration avec l’entreprise Solektra Mali Sarl. C’était dans le quartier Mikondo, à Ndjili-Brasserie, dans la commune de la Nsele, en présence de plusieurs autorités.

L’ANSE, emboitant le pas au gouvernement de l’union sacrée de la nation, dans son approche d’intervention d’urgence, expérimente un modèle d’assistance économique dans le secteur d’éclairage public. Ce modèle parait déjà séduisant à plus d’un titre. « En 45 jours seulement depuis la signature d’un MoU avec Solektra, nous avions réussi à faire fabriquer localement les poteaux, à former les jeunes qui les ont installés, à faire venir de l’étranger les composantes de base, à installer tous les lampadaires qui font l’objet du présent projet », indique un communiqué de presse d’ANSER, signée par Mme Soraya Aziz Souleymane, chargée des partenariats et communication.

A l’en croire, cela constitue une vraie réponse d’urgence à la hauteur de la vision du chef de l’Etat en lien avec l’électrification rapide du Congo profond. Ainsi, les leçons tirées de cette expérience test permettront d’étendre ce projet à grande échelle. C’est l’objet de la cérémonie de ce jour qui ne consiste pas seulement à l’inauguration de 1,5 Km d’éclairage public, mais à élever la voix et faire le plaidoyer pour une action de grande envergure.

Dans sa portée globale, indique le même document, le portefeuille énergétique de ce projet test vise à fournir 1689.4 kWc au profit de près de 12.491 ménages couvrant 42 villages et de 110.2 km d’éclairage public. Les éléments-clés que l’ANSER envisage de tester dans sa collaboration avec Solektra sont : la logistique liée à l’importation et à la distribution des solutions énergétiques, la structure des coûts, l’impact sur le petit commerce, l’impact sur la sécurité, l’impact l’emploi (recours à la main d’œuvre locale), l’impact sur l’industrie locale (les poteaux étant manufacturés localement) et la mise en place d’un réseau isolé.

Soulignons que l’éclairage public dans les zones rurales et périurbaines, quoique souffrant encore de l’inexistence d’un modèle économique porteur, constitue un segment important de l’action de l’ANSER.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube