En présence de Guy Loando et Chérubin Okende : Nicolas Kazadi signe avec l’Entreprise Chinoise SZTC pour la réhabilitation de l’aérogare de Bangoka

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le ministre d’Etat, ministre de l’Aménagement du Territoire,  Guy Loando Mboyo et le ministre des Transports et Voies de Communication,  Chérubin Okende, ont eu une importante séance de travail ce lundi 02 mai 2022 avec le Directeur  général adjoint de la Société  Chinoise SZTC/WIETC, en présence du Directeur général de la Régie des Voies Aériennes (RVA), M. Alphonse Shungu Mahungu pour harmoniser les vues sur la réhabilitation imminente de l’aérogare de Bangoka à Kisangani, dans la province de la Tshopo, tel que promis par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, il y a quelques mois.

Selon une dépêche de la Cellule de Communication du ministère des Finances, les fonds ayant déjà été  décaissés par le ministère des Finances, l’entreprise chinoise  SZTC a pris l’engagement écrit de lancer les travaux au plus tard à la fin de ce mois de mai, en vue de livrer cette aérogare à l’Etat Congolais dans les sept mois, soit en fin décembre 2022.

Pour le ministre des Finances Nicolas Kazadi qui a présidé cette séance de travail, cette réunion était d’une importance capitale pour permettre aux deux parties de s’accorder sur les tenants et les aboutissants de ce projet en ce qui concerne les aspects financiers, logistiques et les autres modalités d’exécution des travaux dans le strict respect de l’Acte d’Engagement  qui a été signé au cours de cette réunion.

La relance des travaux de réhabilitation de l’Aérogare de Bangoka est sans aucun doute l’œuvre du chef de l’Etat, suivie de près  par le ministre des Finances Nicolas Kazadi, qui avait dépêché une équipe d’évaluation en mars dernier, question de faire un état des lieux exhaustif chiffré afin de faire avancer les choses sans tergiversations. Après cette mission officielle composée des experts du maître d’ouvrage qui est la RVA, et du ministère des Finances pour les estimations financières, un compromis était finalement trouvé pour permettre aux habitants de la ville de Kisangani d’avoir un aérogare qui répond aux standards internationaux.

Le DGA de SZTC s’est quant à lui focalisé sur la qualité de l’ouvrage. Répondant aux questions de la presse à l’issue de cette séance de travail avec les trois membres du Gouvernement, Yu Qinghua, a mis un accent particulier sur l’importation des matériaux en provenance de la Chine. Pour ce qui est de la main d’œuvre, il a rassuré qu’elle sera en grande partie congolaise dans le respect des lois du pays.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube