EPST : Installation du Comité technique national de rationalisation et validation nationale des ressources éducatives

Mme Aminata Namasia Bazego, vice-ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) a, au nom du professeur Tony Mwaba en mission, installé officiellement les membres du Comité National de Rationalisation (CTNR), au Cercle de Kinshasa en présence de plusieurs acteurs du secteur de l’éducation, une cérémonie qui se rallie aussi à la validation nationale des ressources éducatives.

Dans son discours, le numéro deux de l’EPST a précisé que le rôle des membres qui viennent d’être installés, consiste à coordonner le processus de rationalisation des bureaux gestionnaires (BG) et des écoles publiques sur l’ensemble du pays.

Aminata Namasia a souligné en outre, que dans le cadre de la mise en œuvre de la rationalisation des BG envisagée par le PERSE, des efforts considérables d’accompagnement de ces structures ont été faits par le ministère, avec l’appui des partenaires en vue d’asseoir une gestion axée sur les résultats et promouvoir en même temps le professionnalisme de leurs animateurs.

L’autre temps fort de cette cérémonie, la validation nationale des programmes de formation initiale des enseignants en RDC, des ressources éducatives importantes qui ont été présentées par les experts du ministère de l’EPST, à savoir : le référentiel professionnel de compétences des enseignants des 6 premières années de l’éducation de base, le programme transitoire des humanités pédagogiques rénovées et le programme de formation des enseignants dans les Instituts de Formation aux métiers de l’Enseignement (IFME).

La vice-ministre Aminata Namasia a rassuré que le Gouvernement de la République, avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers, va mettre tout en œuvre pour relever les défis liés à la généralisation de ces réformes en termes de doter le ministère de l’EPST d’un financement nécessaire pour la construction des écoles, la prise en charge des enseignants et du fonctionnement des écoles et des bureaux gestionnaires de celles-ci.

L’installation du Comité technique national de rationalisation et la validation nationale des ressources éducatives, constituent une étape importante dans la mise en œuvre des réformes visant l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la gouvernance de notre système éducatif, telles que décrites dans la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation (SSEF), surtout au regard de la gratuité de l’enseignement primaire, une réforme qui a ouvert la porte à tous les enfants en âge scolaire.

Il sied de rappeler que cette installation fait suite à l’arrêté ministériel n°MINEPST/CABMIN/070/2022 du 27 juin 2022, portant création, organisation et fonctionnement des Comités Techniques de Rationalisation des Bureau Gestionnaires et des Établissements Publics d’Enseignement signé par le Professeur Tony Mwaba Kazadi, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube