EPST : Tony Mwaba déterminé à démanteler le réseau de délivrance de faux titres scolaires

Après une sorte de trêve favorisée par les tournées d’itinérance du ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi renoue avec la tradition, qui consiste à convoquer les réunions hebdomadaires dont l’objectif est d’évaluer les actions menées, calculer les résultats obtenus et arrêter une nouvelle planification.

C’est ce qui justifie la 17ème réunion hebdomadaire présidée par le patron de l’EPST, ce lundi 06 juin 2022 à l’attention de Mme le Secrétaire général a.i à l’EPST, l’Inspecteur Général de l’EPST, le Directeur National de Service de Contrôle de la Paie des Enseignants (SECOPE) et les Responsables des Directions centrales de l’EPST, qui avait retenu 5 points à l’ordre du jour à savoir : Communication du ministre,  lecture et adoption du Compte rendu de la seizième réunion hebdomadaire, revue des recommandations de la 16ème réunion hebdomadaire, points d’information : Etat des lieux de la préparation et l’organisation du Test National de Sélection et d’Orientation Scolaire et Professionnelle (TENASOSP) ; Etat des lieux de la préparation de l’ENAFEP ; évaluation des épreuves hors session Edition 2022 ; Rapport sur le processus de la réforme de la formation initiale et continue des enseignants : production du référentiel des compétences professionnelles des enseignants des six premières classes de l’Education de Base ; la révision des programmes des Humanités Pédagogiques et la validation des outils (cadre légal de création et d’installation des Comités Techniques de Rationalisation des Ecoles et des Bureaux Gestionnaires et support de sensibilisation) ; Point sur la demande de terrain de l’ITA Mombele par le Ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers, et enfin, les divers.

L’ordre du jour adopté, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, a donné des instructions précises pour le suivi de toutes les recommandations surtout en ce qui concerne un réseau de délivrance de faux titres scolaires. A ce propos, le patron de l’EPST  a été très exigeant envers l’Inspection Générale de l’EPST pour envoyer les Inspecteurs itinérants en vue de démanteler ce réseau, poursuivre la bande pour qu’elle réponde de ses actes.

En réaction, l’Inspecteur Général de l’EPST a promis au ministre de s’investir. Il a informé à l’attention du ministre que certains membres de ce réseau de délivrance de faux titres scolaires ont été déjà mis aux arrêts et d’ici peu, le rapport lui sera transmis.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube