Est de la Rdc, Ministre de la Défense : « La fin de l’insécurité exige une synergie de plusieurs secteurs (…) »

C’est le président de la République, Félix Tshisekedi, qui a remis les brevets aux lauréats de la première promotion de l’Ecole de guerre de Kinshasa. A l’occasion, plusieurs discours ont été prononcés, notamment celui du ministre de la Défense nationale et anciens combattants.

A l’en croire, l’Ecole de guerre est un haut lieu du savoir militaire, où s’apprend notamment la méthode globale de planification opérationnelle ainsi que le processus décisionnel. « Notre école de guerre a été créée et mise en service dans le contexte de la situation sécuritaire à l’Est du pays, particulièrement dans les provinces sous état de siège, administrées actuellement par des Gouverneurs militaires », a indiqué le ministre de la Défense, avant d’ajouter que le contexte s’est trouvé davantage compliqué à la fois par la pandémie de la Covid-19 et les affres de l’éruption volcanique de Nyiragongo.

Ainsi, c’est cette complexité de la guerre à l’Est de la Rdc qui la rend riche en enseignement, comme le témoigne le rapport du voyage d’étude effectué par la première promotion de l’Ecole de guerre de Kinshasa. Il a permis aux apprenants de concilier la théorie à la pratique. Le ministre de la Défense les a exhortés à entretenir l’esprit d’assiduité et d’excellence leur communiqué pendant leur séjour à l’EGK. « La nation est fière de vous ce jour après un passage honorable dans cette prestigieuse Ecole. Mais souvenez-vous que le pays se trouve à un tournant décisif de son histoire, moment où il doit répondre aux crises et guerres qui avilissent notre peuple », insiste-t-il.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube