Face au VPM Daniel Aselo, la CENI dégage des préalables pour faciliter les opérations électorales dans les ETD

La problématique de la cartographie des Entités territoriales pour la facilitation des différentes opérations électorales à fait l’objet des échanges entre les experts du ministère de l’Intérieur et ceux de la Commission Électorale Nationale Indépendante, autour du Vice-premier ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo Okito wa Koy, très préoccupé par la question.

Au cœur de la problématique, la question des entités administratives nouvellement créées en villes et en communes afin de dégager et harmoniser des modalités techniques et pratiques conformément aux textes qui les créent.

Il en ressort des cogitations que la question de l’instabilité des ETD, le problème des actes juridiques, la nomination des animateurs dans ces entités, la limitation, le double statut de certaines entités, le déplacement de certains territoires, constituent les vrais obstacles dans l’opérationnalisation du processus électoral. A cela s’ajoute les conflits communautaires.

Il est techniquement important de dégager des pistes de solutions pour faciliter le travail de la CENI. Tel a été le souci du patron de la territoriale, Me Daniel Aselo, qui après échanges avec les experts de deux parties a constitué une commission paritaire qui devra apprécier toutes les préoccupations évoquées afin de proposer dans un délai court à la CENI des solutions appropriées à cette problématique.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube