« Faire de la coopération décentralisée le pilier du partenariat » (Ambassadeur)

La question du jumelage entre les villes chinoises et congolaises n’a pas échappé à l’attention des journalistes. Pour M. Zhu Jing, ambassadeur de Chine en Rdc, c’est une idée formidable et j’apporte tout mon soutien. « On a déjà fait beaucoup de chose dans la coopération décentralisée avec d’autres pays africains, européens et américains. La coopération décentralisée est une partie intégrante de la politique chinoise. C’est vrai qu’avec la Rdc, nous sommes en plein retard en la matière, parce que jusqu’à aujourd’hui, on a un seul jumelage entre la ville de Kinshasa et la ville de Shangrao, une ville dans la province de Jiangxi, une ville riche en mines », soutient M. Zhu.

Et d’ajouter que c’est loin d’être suffisant, parce qu’il y a des potentialités énormes dans la coopération décentralisée. C’est un domaine où je suis prêt à déployer des efforts pour établir les jumelages entre provinces, en profitant des liens humains déjà existants. Selon lui, il y a une grande communauté chinoise au Congo et congolaise en chine. On peut favoriser des visites croisées entre les autorités provinciales de deux pays, après la Covid-19, pour de plus en plus des liens entre provinces.

On doit aussi cibler quelques partenariats décentralisés, par exemple la province chinoise de Unan qui est spécialisée dans la coopération sino-africaine, avec à l’actif une foire qui se tient chaque année. On pourrait travailler d’avantage. Il y a un grand nombre des pistes à exploiter. Si on fait des choses concrètement, la coopération décentralisée pourrait devenir le pilier de notre coopération.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube