Faustin Kwediasala : « Il est trop tôt pour affirmer haut et fort que l’économie va bien »

A une question du journaliste de la chaîne américaine CNN (Cable News Network) sur la santé de l’économie période en cette période de la Covid-19, le ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi a répondu que l’économie congolaise se porte bien. Il a évoqué, pour preuve, l’embellie des cours de certaines matières premières, notamment le cuivre et le cobalt sur le marché international. Il a même affirmé qu’en dépit du déferlement du Coronavirus, l’économie congolaise continue à s’améliorer et l’année dernière, la Rdc était parmi les meilleurs pays Africains en observant de près son taux de croissance qui est positif.

Réagissant à cette information, M. Faustin Kwediasala, Economiste de son état et responsable du Journal Econews estime qu’il est trop tôt pour affirmer haut et fort que l’économie va bien. « Alors qu’ailleurs, des mesures ont été prises pour venir en aide aux entreprises et mêmes aux ménages frappés par la crise de Covid-19, chez nous, l’Etat congolais a brillé par son absence », dit-il.

Et de poursuivre que pour un pays qui a frôlé la récession en 2020, bouclant l’année avec un taux de croissance de 0,2%, je ne vois pas ce qui justifierait ce discours triomphaliste. On se félicite de la mobilisation des recettes au premier semestre 2021, on oublie de nous dire que la plupart de grandes échéances fiscales coïncident exactement à cette période, surtout pour le plus important impôt sur les bénéfices et profits (IBP) recouvré par la Direction générale des impôts (DGI).

 C’est en toute logique que la DGI a battu le record. Bref, un Etat qui a abandonné ses opérateurs économiques et ses citoyens les laissant se battre seuls face aux effets économiquement néfastes du Covid-19 devait plutôt adopter un profil bas.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube