Forces armées de la Rdc : Fatshi nomme un nouveau Chef EMG

Le président de la République, à travers une série d’ordonnances rendues publiques ce lundi 03 octobre 2022 sur la Rtnc, a nommé le Lieutenant général Christian Tshiwewe au poste de chef d’Etat-major général des FARDC. Il remplace à ce poste le général de l’armée Célestin Mbala Munsense qui était chef d’Etat-major des forces armées de la République démocratique du Congo depuis le 14 juillet 2018. A travers ces nominations, il transparait que le président de la République a pris tout son temps pour étudier le secteur, afin de lui administrer une cure de jouvence. Avec l’aide du ministre de la Défense, le nouveau chef d’Etat-major général des FARDC va permettre l’implémentation de la loi de programmation sur l’armée. Cette loi qui sera dotée d’un budget de 2.000 dollars l’an, va faciliter le recrutement, la formation et la dotation en armement lourd et moderne aux FARDC, pour leur permettre de mieux défendre le territoire national.

Aux termes d’une série d’ordonnances rendues publiques ce lundi à la télévision publique RTNC, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a procédé à un remue-ménage au sein des Forces Armées de la République  Démocratique du Congo (FARDC).

A la suite de ces ordonnances, le Lieutenant Général Christian Tshiwewe Songesha devient le Chef d’Etat-major général des FARDC, en remplacement du Général d’Armée Mbala Musiense.

Jusqu’à sa nomination, Christian Tshiwewe, Général 3 étoiles, était le Commandant de la Garde Républicaine où il a œuvré depuis le début de sa carrière militaire, gravitant les échelons en récompense de sa bravoure à différents postes de commandement.

Bien avant cette nomination, soulignons que le Général Christian Tshiwewe Songesha a été élevé, mercredi 3 août 2022 dernier, au grade de Lieutenant Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), par le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Sa nomination est donc  le couronnement de la bravoure du Général Christian Tshiwewe Songesha tout au long de sa carrière militaire ainsi que son dévouement à la personne du Chef de l’État.

Le nouveau Chef EMG des FARDC est secondé par deux Chefs d’Etat-major Généraux Adjoints : Ishale Gonza Jacques (Chargé des opérations militaires) et Léon Richard Kasonga, l’ancien porte-parole des FARDC (Chargé de l’Administration et logistique).

Aux termes d’une autre ordonnance, Trois Sous-Chefs d’Etat-major Généraux ont été nommés : le Général- Major Ndaywell est le patron des renseignements, en remplacement de Delphin Kahimbi; le Général -Major Shiko Jérôme chargé des opérations militaires (il était jusqu’ici chargé des opérations à la Garde Républicaine); le Général -major Thomas Kisezo chargé de l’administration et le Général -major Kipongo Bora chargé de la logistique.

Dans la série des ordonnances  de ce lundi soir, le Président de la république Félix Tshisekedi a élevé au grade de Général-Major Kabi Kiriza Ephraïm et l’a nommé Commandant de la Garde Républicaine (GR).

Chef d’Etat-major au sein de cette unité spéciale de protection présidentielle, le Général Deux Étoiles Ephraïm Kabi Kiriza est secondé par le Général de Brigade Iyengeli Christophe chargé des opérations et renseignements, du Général de Brigade Mulumba Kabanangi Desiré chargé de l’Administration et logistique et le Colonel Maloba, Chef d’Etat-major de la GR, poste occupé il y’a peu par le nouveau commandant de la GR.

Le Commandant Suprême des FARDC a aussi  nommé de nouveaux Généraux de Brigade parmi lesquels Sassa Nzita, Mulume Muderhwa, Mbuyu Kongolo Fabrice, Mulumba Kabanangi, Muyumba Malango et Ilengeli Christophe.

Cette série de nominations procède du souci du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo de poursuivre la réforme au sein de l’armée ; elle intervient au moment où la loi de programmation militaire  tant souhaitée a été élaborée.

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube