Goma : Le collectif des mouvements citoyens Amka Congo et Congo conscience demande le remplacement immédiat du Maire de la ville

Le collectif des mouvements citoyens Amka Congo et Congo conscience demande au président de la République de faire le remplacement immédiat du Maire de la ville pour haute trahison.

Ceci est contenu dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi 15 avril 2022 lu par Jacques Sinzahera, Coordonnateur de ce mouvement pro-démocratie en province et justifie cette action à cause de l’interdiction par l’Hôtel de ville de leur marche de soutien aux forces armées de la République démocratique du Congo prévue pour ce vendredi 15 avril  et lancer un message contre les pays voisins qui continuent de soutenir certains groupes armés et déstabiliser le territoire national.

 » Relativement à notre action prévue ce vendredi 15 avril qui consistait à faire une marche de soutien aux FARDC, ainsi que lancer un message contre ces pays voisins qui continuent à déstabiliser notre pays, par la grande surprise nous avons suivi dans les ondes des médias que le Maire de la ville de Goma aurait menacé d’arrêter les manifestants et jusqu’à nous envoyer une lettre interdisant notre marche, nous interdire de soutenir notre armée, c’est être complice de tout ce qui se passe à l’Est « , explique le communiqué.

Ce collectif cependant reporte sa marche de soutien à une date ultérieure, pour selon eux, éviter un bras de fer entre la population et la police. Ils mettent la population à témoins par rapport à cette situation qu’ils qualifient de violation de la constitution et une façon de freiner le processus de la démocratie dans notre pays et facilité la tâche aux ennemis de la paix.

« Nous reportons notre action à une date ultérieure pas seulement parce qu’on a eu peur d’être arrêté ou des répressions, mais parce qu’on évite encore qu’il y ait un bras de fer entre la population et la police que nous avons bien jugé de soutenir pour une solution d’une paix durable, » renchérit le même communiqué.

 Le Maire de la ville,  le commissaire François Kabeya interdit toutes les manifestation publiques sur toute l’étendue de la ville de Goma, conformément au règlement établis par l’état de siège.

Gloire Balolage/Goma

Leave a Comment

Visit Us On FacebookVisit Us On LinkedinVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube